[Retour à la liste]


Ă€ chaque rĂ©gion ses hommes ! le 26/04/2021 à 13h14

 

DA ZGLGH AR SSIGHIGH 
Bien qu’ils disent que le Maroc est un pays égalitaire entre ses régions, dans les faits, le favoritisme régional fait partie de la culture de beaucoup de marocains et ce depuis des décennies. Pour preuves de nombreuses villes et régions ont été favorisées au détriment des autres lorsque l’un des natifs de ces villes était au pouvoir ou faisait partie du cercle de prise de decisions. 
Souvenez-vous de la prospérité d’Oujda et de l’Oriental au temps d’un ancien Premier Ministre et d’un ancien Ministre de l’Energie et des Mines de feu Hassan II. 
De Settat et de la région de la Chaouia où on chantait "L3am Zine” lorsque un des natifs de cette ville était Ministre de l’Interieur et l’homme fort du Royaume. De Sidi-Kacem et de la région du Gharb au temps d’un grand général de notre armée. De Safi et de la région de Abda qui ont vu l’implantation des complexes Maroc-Phosphore au temps des frères Mohamed et Ahmed Benhima.
Voyez Meknes la capitale Ismailienne et le fleuron du Saiss  comment elle a fait les frais de l’intelligentsia fassie qui l’a marginalisée et l’a reléguée au second rôle derrière la ville de Fès. Il faut reconnaître que feus Rhali Rahal le Haraki et Driss Mhamdi l’istiqlalien n’avaient pas assez servi leur ville et leur région. Ils n’avaient pas su éviter qu’elles soient phagocytées par les Fassis.
Depuis quelques temps c’est au tour des régions de Bengrir et de Tafraoute de voir le vent du développement se tourner et souffler vers elles. Tant mieux pour elles si elles ont donné naissance à des personnes bénies!
Qu’en est-il de Goulmima et de sa région me diriez-vous ?
Eh bien chez-nous, en attendant d’avoir une personne bénie, actuellement certains de ceux que nous avons élus projettent de nous déshabiller pour mieux se vêtir. 
Ainsi va Ghriss
Bien qu’ils disent que le Maroc est un pays égalitaire entre ses régions, dans les faits, le favoritisme régional fait partie de la culture de beaucoup de marocains et ce depuis des décennies. Pour preuves de nombreuses villes et régions ont été favorisées au détriment des autres lorsque l’un des natifs de ces villes était au pouvoir ou faisait partie du cercle de prise de decisions. 
Souvenez-vous de la prospérité d’Oujda et de l’Oriental au temps d’un ancien Premier Ministre et d’un ancien Ministre de l’Energie et des Mines de feu Hassan II. 
De Settat et de la région de la Chaouia où on chantait "L3am Zine” lorsque un des natifs de cette ville était Ministre de l’Interieur et l’homme fort du Royaume. De Sidi-Kacem et de la région du Gharb au temps d’un grand général de notre armée. De Safi et de la région de Abda qui ont vu l’implantation des complexes Maroc-Phosphore au temps des frères Mohamed et Ahmed Benhima.
Voyez Meknes la capitale Ismailienne et le fleuron du Saiss  comment elle a fait les frais de l’intelligentsia fassie qui l’a marginalisée et l’a reléguée au second rôle derrière la ville de Fès. Il faut reconnaître que feus Rhali Rahal le Haraki, Driss Mhamdi l’istiqlalien et Taieb Bencheikh l'indépendant n’avaient pas assez servi leur ville et leur région. Ils n’avaient pas su éviter qu’elles soient phagocytées par les Fassis.
Depuis quelques temps c’est au tour des régions de Bengrir et de Tafraoute de voir le vent du développement se tourner et souffler vers elles. Tant mieux pour elles si elles ont donné naissance à des personnes bénies!
Qu’en est-il de Goulmima et de sa région me diriez-vous ?
Eh bien chez-nous, en attendant d’avoir une personne bénie, actuellement certains de ceux que nous avons élus projettent de nous déshabiller pour mieux se vêtir. 
Ainsi va Ghriss
Washington le 26/04/2021

 

[Retour]