[Retour la liste]


Qu'est ce qui se trame du côté du Sinai ? le 17/08/2013 à 08h05

Sans que je sois un féru de la géopolitique, ce qui se trame au Sinaï et qui est loin d'être un pur hasard, ne peut nous laisser indifférent.

 je vais essayer de vous faire part de ce que je pense être un plan de redéfinition de cette partie du monde qu’est le Moyen-Orient.

Comme vous le savez le Sinaï est un territoire égyptien situé dans le continent asiatique contrairement au reste du territoire égyptien qui est en Afrique.

Ce territoire a une frontière commune avec Israël et avec la bande de Gaza qui elle aussi avait fait partie durant plusieurs années de l'Égypte.

Le territoire israélien sépare la bande de Gaza du territoire palestinien dont elle fait partie.

Cette séparation qui divise le territoire palestinien rend les déplacements entre ces deux territoires de la Palestine très difficiles.

Nous avons constaté également que depuis l'embargo de Gaza mis en place par Israël, l'approvisionnement de la bande de Gaza ne se fait qu'à travers le Sinaï.

Et sans que je fasse preuve d'aucun pessimisme il me semble que la séparation de la bande de Gaza et de la Cisjordanie ne peut que se confirmer tôt ou tard malgré les tentatives de réconciliation entre le Fatah et le Hamas.

Les attaques et les troubles qui se déroulent actuellement au Sinaï ne seraient-ils pas un début de déstabilisation de cette partie asiatique de l'Égypte en vue de la séparer du territoire égyptien et de l'annexer à la bande de Gaza?

Cette hypothèse ne ferait qu'un seul perdant, l'Égypte. Mais arrangerait aussi bien les habitants de Gaza qui pourront ''respirer'' et sortir de l'emprise israélienne et puis les israéliens qui in-finé vont avoir au sud de leur pays un état fiable et faible qui sera préoccupé à construire ses infrastructures de base que l'Égypte qui est militairement plus menaçante.

Cette possibilité ne déplairait pas non plus aux cisjordaniens qui se débarrasserait d'une bande qui regroupe les insurgés et les intégristes du Hamas.

J'ai dit plus haut que seul l'Égypte pourrait ne pas être d'accord sur ce plan et aura du mal a accepter de se séparer de son Sinaï. Mais a-t-elle les moyens de s'opposer à ce plan si les autres pays concernés en plus des américains et des européens l'approuvent ?

La déstabilisation actuelle du pays des pharaons pour le rendre faible et vulnérable, ne serait-elle pas un prélude a cette scission ?

Personnellement, j'interprète les attaques contre les militaires égyptiens basés au Sinai comme un début d'insurrection qui conduira a un détachement du Sinaï de l'Egypte.

Je termine par une boutade de mauvais goût:

Israël qui continue de refuser la création de deux états voisins,, ne dira certainement pas non à ce que trois pays  soient créés!

Devant l'impuissance de la ligue arabe d’intervenir ou d’entreprendre quoi que ce soit et pour faire avaler la pilule aux  population se félicitera d'avoir en son sein un pays arabe de plus!

 

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 17/08/2013

 

[Retour]