[Retour ŗ la liste]


Notre syst√®me carc√©ral est √† repenser ! le 12/11/2011 à 12h59

Avez-vous remarqué que la prison ne fait plus peur à tout le monde ? Je n’exagérerais pas si je vous dit qu’à actuellement, il y a des personne qui aimeraient y séjourner, vu les conditions de détention qui y sont appliquées. Douches, études, télé, nourriture, téléphone, apprentissage professionnel, sports. Beaucoup de choses que certaines personnes ne trouvent pas chez-elles, le trouvent derrière les barreaux.

Ne pensez surtout pas que je suis contre l’amélioration des conditions de vie des détenus ! Ce dont je suis contre c’est que le contribuable c’est à dire vous et moi nous supportons le coût de ces conditions !

Que ceux qui ont fauté paient. A défaut d’avoir eux les moyens de payer, leurs familles et leurs proches doivent supporter les charges afférantes à leur détention. C’est une question de bon sens ! Si c’est mettre quelqu’un en prison, c’est le priver de liberté, pourquoi ne pas penser à un système qui répond à cette condition sans pénaliser les bonnes gens qui ne sont pour rien dans le délit commis par le prisonnier ?

Je pense que si vraiment les responsable se penchent sur le sujet, ils trouveront des solutions moins couteuses pour le comunauté. Pour priver quelqu'un de liberté, on peut bien ne pas  le mettre  en prison, mais l’équiper d’un bracelet électronique qui la contraint de rester chez lui et qui avertit le commissariat de son quartier en cas du non respect de cette contrainte, Dans ces conditions, le prisonnier qui est chez lui, sera pris en charge par sa famille quant à sa nourriture, sa douche et tous ses besoins. Mieux encore, on demandera à sa famille ou à ses proches de s’impliquer dans le respect de cette contrainte sous peine d’une sanction plus sévère. Dans les commissariats, une personne sera chargée de surveiller les déplacements de ces « prisonniers chez-eux » et interviendra en cas d'infraction à la règle. Le système GPS permet d’assurer un suivi de leurs déplacements. Cette proposition n’est qu’une parmi tant d’autres  !

Ce qu’il faut absolument c'est d'arrêter de faire supporter les charges de ces prisonniers aux contribuables sans que ces derniers en paient le prix. Les prisonniers qui ont les moyens ou dont les parents sont aisés doivent se prendre en charge. Ceux qui ne peuvent pas se prendre en charge, doivent compenser leur prise en charge en effectuant des travaux pour la communauté. (Nettoyage des rues, des espaces verts ou tout autre travail d’intérêt publique)

Les prisons qui étaient aussi avant un moyen de dissuasion ne remplissent plus ce rôle. Les gens et plus encore les voyous ne les craignent plus. Si la qualité de vie en prison et les services qui y sont assurés deviennent meilleurs que ce que vit une bonne tranche de la population, bientôt, les juges auront du mal à satisfaire tous ceux qui leur demanderont d’être mis en prison !

Alors « ihfa » ne dira plus "our soulagh lhabs a lkaid !" mais, dira "Gri g'lhabs à lkaid" 

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 12/11/2011

[Retour]