[Retour]


Qui sème le vent , récolte la tempête

 

RHAL DA, ZDAGH DA
Dans le livre d’Osée qui fait partie de la Bible hébraïque (Ancien Testament des Chrétiens), il a été dit: “Qui sème le vent, récolte la tempête”. Cette citation se vérifie et se confirme encore une fois aujourd’hui dans ce que vit actuellement le Moyen-Orient  et plus précisément l’Iraq.
Avant l’intervention américaine, le pouvoir en Iraq jusqu’en 2003 était détenu par les sunnites bien qu’ils soient minoritaires. Et ce n’est qu’après l’élimination de Saddam que les Chiites aidés par les américains installèrent un gouvernement Chiite qui tout en se vengeant de la communauté Sunnite, noue des relations étroites avec leur coreligionnaires chiites qui gouvernent l’Iran.
- Les américains croient-ils que le gouvernement irakien parce qu’ils l’avaient aidé à s’emparer du pouvoir va fermer les yeux sur l’élimination sur leur sol d’un  général iranien de l’importance de Qassem Soleimani ? 
- A moins que  leur acte soit prémédité pour entraîner une confrontation avec l’Iran, ceux qui ont conseillé le président américain à prendre une telle décisions n’ont pas mesuré le risque qu’ils font prendre à leur pays et l’embarras qu’ils causent à leurs alliés ! 
Ainsi va Ghriss
Dans le livre d’Osée qui fait partie de la Bible hébraïque (Ancien Testament des Chrétiens), il a été dit: “Qui sème le vent, récolte la tempête”. Cette citation se vérifie et se confirme encore une fois aujourd’hui dans ce que vit actuellement le Moyen-Orient  et plus précisément l’Iraq.
Avant l’intervention américaine, le pouvoir en Iraq jusqu’en 2003 était détenu par les sunnites bien qu’ils soient minoritaires. Et ce n’est qu’après l’élimination de Saddam que les Chiites aidés par les américains installèrent un gouvernement Chiite qui tout en se vengeant de la communauté Sunnite, noue des relations étroites avec leur coreligionnaires chiites qui gouvernent l’Iran.
- Les américains croient-ils que le gouvernement irakien parce qu’ils l’avaient aidé à s’emparer du pouvoir va fermer les yeux sur l’élimination sur leur sol d’un  général iranien de l’importance de Qassem Soleimani ? 
- A moins que  leur acte soit prémédité pour entraîner une confrontation avec l’Iran, ceux qui ont conseillé le président américain à prendre une telle décisions n’ont pas mesuré le risque qu’ils font prendre à leur pays et l’embarras qu’ils causent à leurs alliés ! 
Ainsi va Ghriss

 

[Retour]