[Retour]


RHAL DA, ZDAGH DA

Un attentat vient d’endeuiller encore une fois la France. Et comme à leur habitude, les politiques se sont jetés sur ce douloureux drame pour s’envoyer des vannes au lieu de se solidariser et de réfléchir ensemble sur les raisons de la radicalisations des enfants de la République.

Même si les raisons de la radicalisation de certains jeunes sont multiples, je dirais que la suppression du service militaire n’a pas de son côté favorisé le rapprochement entre jeunes de divers milieux. Durant les mois de mobilisation dans les casernes, les jeunes deviennent non seulement des amis mais des frères d’armes. Il me semble que cette suppression n’a pas renforcé l’amour du drapeau tricolore ni ancré l’appartenance à la République chez certains de ses enfants.

RHAL DA, ZDGH DA
Un attentat vient d’endeuiller encore une fois la France. Et comme à leur habitude, les politiques se sont jetés sur ce douloureux drame pour s’envoyer des vannes au lieu de se solidariser et de réfléchir ensemble sur les raisons de la radicalisations des enfants de la République.
Même si les raisons de la radicalisation de certains jeunes sont multiples, je dirais que la suppression du service militaire qui n’a pas elle aussi favorisé le rapprochement entre jeunes de divers milieux qui durant des mois fait de ces jeunes non seulement des amis mais des frères. À mon humble avis cette suppression n’a pas renforcé l’amour du drapeau tricolore ni l’appartenance à la République chez certains de ses enfants

 

[Retour]