[Retour ŗ la liste]


√Člections usa: les carottes sont cuites! le 07/11/2020 à 17h51

Mon cœur a vaincu ma raison et tant mieux !

Maintenant que les urnes ont mis fin au suspens et ont désigné le démocrate Joe Biden comme vainqueur des élections présidentielles américaines, tout ce que je souhaite pour ce pays c’est qu’il retrouve son calme pour que la période transitoire de deux mois se déroule dans de bonnes conditions. 

Il revient donc Au Président Trump d’accepter sa défaite avec un esprit de bon républicain, même si c’est plus le coronavirus avec son impact négatif sur l’économie que son administration a pris à la légère et qui à ce jour continue de faire des milliers de morts a contribué à sa défaite.

Maintenant que les jeux sont faits, personnellement, j’aimerais voir le nouveau président démocrate se démarquer de la politique du Président Obama sur l’affaire de nos provinces sahariennes. 

Le Président Obama qui bénéficiait de la sympathie du peuple marocain écoutait plus l’Afrique du Sud  qui soutient les séparatistes du Polisario que la justesse de notre cause.

Ben Ki Moon Secrétaire Général de l’ONU de l’époque ne s’était pas rendu à Tindouf pour rencontrer les dirigeants du Polisario au milieu desquels il avait adressé aux marocains un V (vé)de la victoire sans qu’il ait l’aval du Président Obama.

Moi depuis cette conspiration de Ben Ki Moon contre mon pays avec la bénédiction d’un président démocrate, j’écoute moins mon cœur et je favorise la raison. 

Peut-être que le nouveau président démocrate même s’il était vice-président d’Obama s’inspirera plus de la politique envers le Maroc du Président Clinton. Ce qui réconciliera mon cœur et ma raison.

Pour terminer mon post, je me demande si Trump va se comporter en gentleman et bon vaincu comme l’était McCain qui, il ya 12 ans n’a pas seulement reconnu sa défaite mais avait adressé un message de félicitations à son adversaire.

En faisant la déclaration ci-après :

"Nous sommes arrivés à la fin d'un long voyage. Le peuple américain a parlé, et il a clairement parlé. Il y a peu, j'ai eu l'honneur d'appeler le sénateur Barack Obama pour le féliciter d'avoir été élu président du pays que nous aimons tous les deux."

Je termine ma chronique en disant:

Félicitations et bon courage à Jeo le nouveau Président et bons “putts” et de nombreux “birdies” sur le green à Donald le golfeur !

 Ainsi va Ghriss !

DA ZGLGH AR SSIGHIGH 
Les carottes sont cuites !
Mon cœur a vaincu ma raison et tant mieux !
Maintenant que les urnes ont mis fin au suspens et ont désigné le démocrate Joe Biden comme vainqueur des élections présidentielles américaines, tout ce que je souhaite pour ce pays c’est qu’il retrouve son calme pour que la période transitoire de deux mois se déroule dans de bonnes conditions. 
Il revient donc Au Président Trump d’accepter sa défaite avec un esprit de bon républicain, même si c’est plus le coronavirus avec son impact négatif sur l’économie que son administration a pris à la légère et qui à ce jour continue de faire des milliers de morts a contribué à sa défaite.
Maintenant que les jeux sont faits, personnellement, j’aimerais voir le nouveau président démocrate se démarquer de la politique du Président Obama sur l’affaire de nos provinces sahariennes. 
Le Président Obama qui bénéficiait de la sympathie du peuple marocain écoutait plus l’Afrique du Sud  qui soutient les séparatistes du Polisario que la justesse de notre cause.
Ben Ki Moon Secrétaire Général de l’ONU de l’époque ne s’était pas rendu à Tindouf pour rencontrer les dirigeants du Polisario au milieu desquels il avait adressé aux marocains un V (vé)de la victoire sans qu’il ait l’aval du Président Obama.
Moi depuis cette conspiration de Ben Ki Moon contre mon pays avec la bénédiction d’un président démocrate, j’écoute moins mon cœur et je favorise la raison. 
Peut-être que le nouveau président démocrate même s’il était vice-président d’Obama s’inspirera plus de la politique envers le Maroc du Président Clinton. Ce qui réconciliera mon cœur et ma raison.
Pour terminer mon post, je me demande si Trump va se comporter en gentleman et bon vaincu comme l’était McCain qui, il ya 12 ans n’a pas seulement reconnu sa défaite mais avait adressé un message de félicitations à son adversaire.
En faisant la déclaration ci-après :
"Nous sommes arrivés à la fin d'un long voyage. Le peuple américain a parlé, et il a clairement parlé. Il y a peu, j'ai eu l'honneur d'appeler le sénateur Barack Obama pour le féliciter d'avoir été élu président du pays que nous aimons tous les deux."
Je termine ma chronique en disant:
Félicitations et bon courage à Jeo et bons “putts” sur le green parcours à Donald le golfeur !
 Ainsi va Ghriss insi va Ghriss !
Washingon le 07/10/2020

 

[Retour]