[Retour la liste]


Goulmima ma seconde Mere ! le 30/06/2018 à 11h34

Me voilà depuis deux jours à Goulmima, ma contrée natale. Ce bled du Sud-Est du Maroc qui m’a vu naître et grandir.

Est-ce la nostalgie d’un passé où jeune garçon j’arpentais pieds nus les sentiers escarpés que suivaient les troupeaux de chèvres lorsqu’ils se rendaient paître sur le plateau d’Asdrem.

Je me revoyais jeune adolescents me rendant à pied avec un groupe d’amis de mon âge à Tadighouste et à Tinjdadad pour assister à Ahidouss lors de la célébration d’un mariage. Des moments de “Taqarfiyte” où nous discutions avec des jeunes filles de notre âge de tout et de rien sans aucune arrière pensée.

Enfants, nous n’étions pas naïfs mais très pudiques. Nous guettions en jouant aux petits voyeurs les moment où le mari de Madame Puech notre institutrice venait la chercher à moto et lui faisait la bise avant qu’elle enfourche la moto derrière lui.

Les eaux qui coulaient aussi bien dans les séguias que dans l’oued étaient si limpides et propres qu’elles nous servaient pour préparer nos repas et pour nous désaltérer. 

Goulmima la résistante, Goulmima la généreuse. Goulmima la prospère. Goulmima la riche, mais aussi Goulmima l’orpheline.

Orpheline par l’ingratitude de certains de ses enfants qui ont failli à leur devoir de fils de cette contrée.

Goulmima ne demande pas leur argent, elle est dessus de ce besoin. Elle ne demande à ses fils que de ne pas avoir la mémoire courte et de ne pas oublier que ce qu’ils savent leur a été transmis par d’autres. Pourquoi en tant qu’aînés ils ne transmettent pas aux jeunes de leur contrée natale ce qui leur a été transmis ?

Seules quelques personnes de ces aînés n’ont pas oublié ce qu’ils doivent à leur contrée et sont restés en contact avec elle.

Ceux qui l’ont oubliée ne savent pas qu’en fin de compte eux seuls seront oubliés s’ils ne le sont pas déjà !

Dommage que certaines bonnes plumes Ghrissoises nous aient quittés sans rien laisser comme écrits et dommage que d’autres se contentent de garder pour eux leur savoirs et leurs expériences sans rien transmettre comme si cela va leur servir dans leurs tombes !

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 30/06/2018

[Retour]