[Retour Ó la liste]


SÚvissez MajestÚ ! le 19/10/2017 à 13h09

 

DA ZGLGH, AR SSIGHIGH 
Sévissez Majesté !
Que l’utilisation de l’impératif ne remette en rien le respect que je dois à votre personne et à votre rang. C’est plutôt pour exprimer et manifester ma totale adhésion qui est sans réserve à ce que vous avez déclaré dans votre discours vendredi et dont je fais le sujet de mon billet de cette semaine.
Cette fois-ci, sera-t-elle la bonne ? C’est ce que j’espère et cru comprendre en écoutant puis en relisant le discours prononcé par Votre Majesté lors de l’ouverture de la session d’automne du parlement.
Maintenant que le diagnostic est fait et que les dysfonctionnements ont été identifiés et localisés, il ne reste plus qu’à passer sans tarder à l’étape suivant qui est l’Action !
Tout retard dans la mise en œuvre des actions correctives et du redressement de la situation actuelle ne fera qu’augmenter et aggraver les maux dont souffre le pays.
Je suis sure qu’après la lecture de ce paragraphe du discours Royal, toute personne aimant son pays ne peut que se joindre à moi et dire:
Oui Majesté, sévissez ! Éliminez la mauvaise graine qui envahit chaque jour de plus en plus les rouages du pays et qui entravent son développement, car il y va de son avenir !
Les bonnes gens ne vous seront que reconnaissants car aujourd’hui et comme le dit bien un dicton de chez-nous « la baïonnette a atteint l’os » ! 
Extrait du discours Royal:
« En Notre qualité de garant de l’Etat de droit, ayant la charge de veiller au respect de la loi, que Nous sommes, du reste, le premier à appliquer, Nous n’avons jamais hésité à sévir contre quiconque est convaincu de négligence dans l’accomplissement de son devoir national ou professionnel.
Dans l’état actuel des choses, une plus grande fermeté s’impose pour rompre avec le laisser-aller et les pratiques frauduleuses qui nuisent aux intérêts des citoyens.
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Les problèmes sont connus et les priorités sont claires; nous n’avons nul besoin de recourir à d’autres diagnostics vu qu’il y a, déjà, pléthore enQue l’utilisation de l’impératif ne remette en rien le respect que je dois à votre personne et à votre rang. C’est plutôt pour exprimer et manifester ma totale adhésion qui est sans réserve à ce que vous avez déclaré dans votre discours vendredi et dont je fais le sujet de mon billet de cette semaine.
Cette fois-ci, sera-t-elle la bonne ? C’est ce que j’espère et cru comprendre en écoutant puis en relisant le discours prononcé par Votre Majesté lors de l’ouverture de la session d’automne du parlement.
Maintenant que le diagnostic est fait et que les dysfonctionnements ont été identifiés et localisés, il ne reste plus qu’à passer sans tarder à l’étape suivant qui est l’Action !
Tout retard dans la mise en œuvre des actions correctives et du redressement de la situation actuelle ne fera qu’augmenter et aggraver les maux dont souffre le pays.
Je suis sure qu’après la lecture de ce paragraphe du discours Royal, toute personne aimant son pays ne peut que se joindre à moi et dire:
Oui Majesté, sévissez ! Éliminez la mauvaise graine qui envahit chaque jour de plus en plus les rouages du pays et qui entravent son développement, car il y va de son avenir !
Les bonnes gens ne vous seront que reconnaissants car aujourd’hui et comme le dit bien un dicton de chez-nous « la baïonnette a atteint l’os » ! 
Extrait du discours Royal:
« En Notre qualité de garant de l’Etat de droit, ayant la charge de veiller au respect de la loi, que Nous sommes, du reste, le premier à appliquer, Nous n’avons jamais hésité à sévir contre quiconque est convaincu de négligence dans l’accomplissement de son devoir national ou professionnel.
Dans l’état actuel des choses, une plus grande fermeté s’impose pour rompre avec le laisser-aller et les pratiques frauduleuses qui nuisent aux intérêts des citoyens.
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Les problèmes sont connus et les priorités sont claires; nous n’avons nul besoin de recourir à d’autres diagnostics vu qu’il y a, déjà, pléthore en la matière »
Ainsi va Ghriss
washington le 19/20/2017

 

[Retour]