[Retour à la liste]


Le début de la fin ! le 12/06/2017 à 02h05

 

DA ZGLGH, AR SSIGHIGH 

Le début de la fin ! 
 Feu Moha Khettouch avait de son vivant choisi pour un de ses livres le titre d' "Azour Amokrane ne meurt jamais". En choisissant ce titre, feu Moha a voulu aussi nous dire de ne point perdre espoir, car un arbre bien enraciné finira par ressortir de la terre avec plus encore de branches, et ses fruits ne seront qu'abondants plus qu'il en avait avant. Et pourtant que n'a-t-on pas fait pour que cet arbre meurt et périsse !
Bien qu'étant certain que vous avez bien saisi le sens de cette métaphore, je tiens à être encore plus explicite en disant que Tamazighte est à l'image de cet arbre que certains marocains (ou devenus marocains) voulaient déraciner de Tamazgha ! Ils ont utilisé l'Islam comme cheval de Troie, dans le but machiavélique d'effacer et de ne laisser aucune trace d’une civilisation plus que millénaire. 
Je ne veux pas que ceux qui vont lire ces quelques lignes croient que j'ai quelque chose contre cette belle langue que représente la langue arabe. Mais cette belleL langue, 
qui est la langue du saint Coran, mérite-t-elle d'être utilisée à des fins qui vont à l'encontre du message divin qu'elle porte et qu'elle nous apporte?
Que font ces personnes de la citation coranique. "... Et nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour que vous connaissiez ..." ? Ne sont-ils pas les premiers à transgresser le message divin porté par cette langue en voulant assimiler tous les autres peuples ?
Ne doit-on pas blâmer ceux qui ont occulté l'histoire de notre pays plus que deux fois millénaire pour réduire son histoire à la date de la conquête arabe ?
Ne doit-on pas demander des comptes à ceux qui continuent d’insulter les petits écoliers amazighs en leur apprenant en classe que leurs ancêtres habitaient des grottes ? Oublient-ils l'apport de cette civilisation qui a donné au monde un pharaon, de nombreux rois, une reine, trois papes et d'innombrables rabbins ?
Un jour viendra, où tous ceux qui se sont servi de l'Islam dans le but d'asservir le peuple amazigh se retrouveront à court d’arguments pour justifier leur attitude ségrégationniste envers imazighène et leur culture. Ils seront surpris par la renaissance et la détermination de tout un peuple, qui a compris le vrai sens des messages du livre saint et qui ne croira plus aux interprétations erronées dont on l'a abreuvé depuis des décades.
La racine de l'Arbre Amokrane va de la côte atlantique jusqu'à Siwa en Égypte. Et comme un olivier', ses surgeons commencent à sortir du sol les uns après les autres. Un jour Tamazgha toute entière sera sous l'ombre de cet arbre ! Les imazighène comme les gaulois n'auront plus peur que d'une chose: que le ciel leur tombe sur la tête !
Ainsi va Ghriss

Feu Moha Khettouch avait de son vivant choisi pour un de ses livres le titre d' "Azour Amokrane ne meurt jamais". En choisissant ce titre, feu Moha a voulu aussi nous dire de ne point perdre espoir, car un arbre bien enraciné finira par ressortir de la terre avec plus encore de branches, et ses fruits ne seront qu'abondants plus qu'il en avait avant. Et pourtant que n'a-t-on pas fait pour que cet arbre meurt et périsse !
Bien qu'étant certain que vous avez bien saisi le sens de cette métaphore, je tiens à être encore plus explicite en disant que Tamazighte est à l'image de cet arbre que certains marocains (ou devenus marocains) voulaient déraciner de Tamazgha ! Ils ont utilisé l'Islam comme cheval de Troie, dans le but machiavélique d'effacer et de ne laisser aucune trace d’une civilisation plus que millénaire. 
Je ne veux pas que ceux qui vont lire ces quelques lignes croient que j'ai quelque chose contre cette belle langue que représente la langue arabe. Mais cette belleL langue, 
qui est la langue du saint Coran, mérite-t-elle d'être utilisée à des fins qui vont à l'encontre du message divin qu'elle porte et qu'elle nous apporte?
Que font ces personnes de la citation coranique. "... Et nous avons fait de vous des peuples et des tribus pour que vous connaissiez ..." ? Ne sont-ils pas les premiers à transgresser le message divin porté par cette langue en voulant assimiler tous les autres peuples ?
Ne doit-on pas blâmer ceux qui ont occulté l'histoire de notre pays plus que deux fois millénaire pour réduire son histoire à la date de la conquête arabe ?
Ne doit-on pas demander des comptes à ceux qui continuent d’insulter les petits écoliers amazighs en leur apprenant en classe que leurs ancêtres habitaient des grottes ? Oublient-ils l'apport de cette civilisation qui a donné au monde un pharaon, de nombreux rois, une reine, trois papes et d'innombrables rabbins ?
Un jour viendra, où tous ceux qui se sont servi de l'Islam dans le but d'asservir le peuple amazigh se retrouveront à court d’arguments pour justifier leur attitude ségrégationniste envers imazighène et leur culture. Ils seront surpris par la renaissance et la détermination de tout un peuple, qui a compris le vrai sens des messages du livre saint et qui ne croira plus aux interprétations erronées dont on l'a abreuvé depuis des décades.
La racine de l'Arbre Amokrane va de la côte atlantique jusqu'à Siwa en Égypte. Et comme un olivier', ses surgeons commencent à sortir du sol les uns après les autres. Un jour Tamazgha toute entière sera sous l'ombre de cet arbre ! Les imazighène comme les gaulois n'auront plus peur que d'une chose: que le ciel leur tombe sur la tête !
Ainsi va Ghriss
Washington le 12/06/2017

 

[Retour]