[Retour la liste]


Al Hoceima, le Gouvernement a-t-il enfin compris ? le 03/06/2017 à 03h00

Ceux qui nous gouvernent, sauront-ils tirer la leçon des événements du Rif ? Ce qui est arrivé à Al Hoceima aurait pu arriver dans toutes les localités du Maroc qui sont laissées à l'abandon. Car les revendications présentées au gouvernement par les manifestants d’Al Hoceima sont les mêmes que celles que réclament les localités d’Assamr (Sud-Est). Si a mort de Fikri a été pour les rifains la goutte qui a fait déborder le vase, une nouvelle crue dévastatrice de Oued Ghriss pourrait l’être pour les habitants de Goulmima qui ne cessent de réclamer la construction d’un barrage sur Oued Ghriss. Et pourtant Dieu sait combien de fois les habitants ont attiré l’attention des autorités sur le délaissement dont souffrent les localités du Sud-Est du Pays. Les avertissements passés à travers les réseaux sociaux, les diverses doléances présentées par la société civile lors des réunions avec les autorités locales et même des réunions tenues avec divers ministres par les associations locales n’ont pas trouvé une bonne ouïe auprès de ceux dont la mission est également de répondre aux attentes des administrés.

Je ne citerais que le cas de la construction d’un barrage sur Oued Ghriss qui à chaque crue cause d’énormes dégâts en emportant des personnes, du cheptel et des lopins de terrains cultivés des habitants sans que ces tragédies fassent réagir personne, bien que ces crues aient fait les Unes des journaux. Des vidéos ont été partagées par des centaines de personnes montrant des millions de mètres-cubes d’eau qui vont se perdre dans les sables algériens alors que la région souffre de sécheresse !

Je ne vais pas faire la liste exhaustive de ce qui manque, car tout manque ! Et Il est grand temps que l’Etat oriente sa parabole en direction de ces localités avant que la contestation descende dans la rue. Le Maroc ne se limite pas comme je l’ai déjà dit et écrit aux axes Marrakech/Casa/Tanger et Rabat/Fès. Une mise à niveau des régions "oubliées" doit être entreprise sans tarder. Nos régions aimeraient être souvent visitées par les membres du gouvernement pour qu’ils se rendent compte des besoins et de la marche des services locaux dépendants de leurs ministères. Les populations aimeraient aussi avoir leur part des visites royales qui constituent des occasions de lancement de divers projets de développement. L’inauguration du barrage de Timaquite sur Oued Ferkla et le lancement de la construction du barrage de Tadighouste seraient une bonne occasion pour refaire naitre l’espoir d’un futur meilleur chez les population d’Assamr !

Ainsi va Ghriss

Washington le 03/06/2017

[Retour]