[Retour la liste]


Nous voir poils; ne leur suffit plus ! le 08/04/2017 à 10h41

Il y a quelques années, pour nous fouiller dans les aéroports à l'entrée des zone d'embarquement, les proposés au contrôle faisaient glisser leurs mains le long de notre corps au risque quelquefois de toucher par imprudence nos parties intimes, aujourd'hui, ils nous font passer carrément dans une cabine à scanner qui nous dénude complètement au point où ils peuvent mesurer la taille de ce que nous n'oserons jamais montrer ! Mais dans un futur proche, le voyeurisme ne  s'arrêtera pas à notre physionomie. Il s'étendra à ce que nous écrivons, à ce que nous disons et peut-être après à ce que nous pensons ou qui nous passe par la tête ! Déjà avec Twitter, Facebook, Google et WhatsApp, rien n'échappe aux champions de la collecte de l'information. Ne nous étonnons pas de voir un jour ces génies de l'informatique nous proposer une application capable de connaître nos intentions !
Ces savants de la Silicon-Valley qui arrivent à  transformer nos rêves en réalités ne cessent de nous étonner par les résultats de leurs recherches. Chacun de nous peut jouer à imiter Jules Verne et Imaginer ce qui lui semble irréalisable, avec une forte probabilité de voir un jour son rêve se réaliser par ces savants qui arrivent à dompter le virtuel et le rendre réel.
Peut être que dans un proche futur, ces chercheurs arriveront à créer une application pour nos smartphones qui saura lire nos intentions et nos projets. Ce qui serait plus intéressant et plus efficace que de consulter la liste de nos contacts sur Facebook, Twitter et WhatsApp comme pensent le faire les américains dans leurs aéroports pour toutes les personnes qui se rendront aux USA.
Même si cette procédure que l'administration américaine penserait mettre en place viole en quelque sorte la vie intime des gens, personnellement, elle ne me gênerait aucunement tant que c'est dans le but de lutter contre les attentats et le terrorisme. Ça serait aussi l’occasion de procéder au nettoyage de ma liste de contacts et de ne laisser que des amis qui ne me sont pas inconnus.
Ainsi va Ghriss 

Washington le 08/04/2017

[Retour]