[Retour ŕ la liste]


Un redĂ©ploiement qui devient impĂ©ratif le 30/05/2015 à 07h44

 Dans leur stratégie d’occupation du Maroc, le gouvernement français de l’époque avait choisi quelques villes comme Meknès, Marrakech, Casablanca, Rabat et d’autres pour servir de casernes pour leurs troupes et de bases arrières qui abritent leurs logistiques militaires pour faire face à la résistance des habitants des campagnes et de l’Atlas. Ce qui peut se comprendre dans leur logique de colonisation. Mais depuis l’indépendance du pays et encore plus aujourd’hui où la menace nous vient plus de nos frontières terrestres que de notre litoral, le transfert de nos forces n’est plus nécessaire mais impératif. Il ne faut pas attendre qu’un conflit éclate ou qu’une invasion de notre territoire se fasse pour mettre nos tanks sur des porte-chars pour les approcher des zones de combat. Dans une agression territoriale le temps de riposte est d’une grande importance. Figuig, Errachidia, Ouarzazate, Zagora, Mhamid Elghizlan et bien d’autres villes du sud sont toutes désignées pour jouer le rôle de villes forteresses et gardiennes de nos frontières. Les villes côtières continueront a abriter les bases des forces navales et les villes d’Errachidia et de Ouarzazate peuvent abriter des bases pour les forces aériennes. 

Je ne parle pas des retombées économiques dont bénéficieraient les villes du sud dans lesquelles seraient installés ces bataillons. Le premier objectif de ce redéploiement et de pouvoir répondre avec rapidité à une éventuelle agression provenant des frontières est, sud-est et sud de notre pays. Le Maroc ne sera jamais le premier à lancer une attaque contre un voisin mais l’inverse n’est pas garanti. Raison de plus pour lui de ne pas tarder à riposter avec force et rapidité. Le souvenir de la guerre des sables (1963) est toujours dans nos têtes.

Je m’arrête là. Car sans être aussi muet que « la grande muette », il ne faut pas que je sois trop bavard sur un sujet d’une grande importance.  

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 30/05/2015

[Retour]