Courrier    
Ce livre d'or en françaisT A M R D O U L T ' N G HThis Guestbook in English
Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 401 à 434
Page : 9
Nombre de messages : 434
1-2-3-4-5-6-7-8-9
suivante >>
 
le 07/03/2012 à 22:43

M ALI,Bonjour et Bonjour a tous les lecteurs. Aux faits,helas amers,constates par M B K ,au cours de son periple transfranco-marocain,la reponse de M A O,etait:"Ca serait mieux si la jeune femme venait au bled pour se marier.Tes oreilles auraient peut etre ecoute avec bienveillance."Moi,je dirais plutot que ses oreilles auraient ecoute le pire et que ses yeux auraient vu le pis Il ne se passe un jour ou on ne lit dans les faits divers de notre societe les sevices qu'endurent les jeunes femmes fonctionnaires ou salariees par des comportements des maris censes les couvrir de tendresse,d'affection et les assister effectivement dans toutes les besognes menageres,y compris la puericulture.Des cas ecoeurants d'irresponsabilite masculine sont inombrables.En toute sincerite,combien parmi nous sont ceux qui,sans s'infeioriser,participent a la preparation des repas,font la vaisselle,passent la serpilliere ou changent les couches de leurs propres bebes? Helas,on ne peut que les compter sur les doigts d'une seule main.L'argumentation des insouciants est unique:ils sont des hommes et entendent se faire servire et obeir en tant qu'etres superieurs par des femmes qu'ils considerent subalternes de nature.A ce genre je crie haut et fort:NON MM,vous n'etes pas des hommes,vous n'etes que des males(excuser le manque de l'accent sur a de males).

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Ah si certains se limitent Ă  n'ĂȘtre que des mĂąles et non la source du mĂąle de ceurs femmes!
La chronique que j'ai insérée cette semaine va dans le sens de ton écrit
 
le 06/03/2012 à 23:58

سلام الحاج علي
مرحبا بكم جميعا في ندوة حول ثقافة مشروع النهضة يوم الاثنين 12 مارس الساعة 8 ليلا بالحي الجامعي بالرشيدية
من تاطير الدكاترة عبد الكبير بلاوشو وسكو قرطيط من مركز نماء
والدعوة عامة

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Merci cher ami
Etant loin de Goulmima, je ne pourrai pas ĂȘtre parmi vous
Bonne confĂšrence
 
le 05/03/2012 à 13:59

Certains lecteurs continuent d'envoyer des messages signés par des pseudos. (Express d'Agadir, Safir de Rabat...Etc)
Je rappelle que tout message non signé par le nom et le prénom de son auteur ne sera pas inséré
Merci pour votre compréhension
 
le 29/02/2012 à 13:56

Ssi Lhaj Ali, Bonjour, je voudrais par mon humble intervention soumettre pour commentaire Ă  l'attention des divers intervenants les faits suivants: vers les dĂ©buts des annĂ©es 60, Goulmima avait un seul juge, prĂ©sident du Tribunal du Sadad (l'ex-Tribunal coutumier des Ait Morghad). Il solutionnait les problĂšmes qui se posaient Ă  notre contrĂ©e et sur l'Ă©tendue de tout le cercle de Goulmima (Mellaab, Tinejdad et Assoul), sans faire appel Ă  aucun avocat. Les gens s'empruntaient de l'argent sans contrat (rien que sur parole). Alors qu'ils pouvaient faute de preuve nier leurs engagements, bien au contraire, ils honorent leur dette sans avoir recours au tribunal. Pendant notre Ă©poque malgrĂ© le contrat avec signatures lĂ©galisĂ©es, il est possible que les parties remettent en cause la vĂ©racitĂ© de la lĂ©galisation des signatures. Le fait Ă  mon sens d'assurer la nourriture Ă  l'intĂ©rieur des prisons ne peut qu'encourager la dĂ©linquence chez les dĂ©munis; alors qu'avant c'est la famille qui alimente son membre Ă©crouĂ©, ce qui l'oblige Ă  participer Ă  sa rĂ©Ă©ducation pour Ă©viter toute rĂ©cidive. Vous me diriez que la population n'Ă©tait pas nombreuse. Vous diriez Ă©galement les droits de l'homme. Oui mais dans le bon sens. Est-ce vraiment la seule explication? D'oĂč viennent Ă  votre avis ces revirements?

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Moi je te reponds par une question:
Actuellement, es-tu sûr que le but est de chercher à solutionner les problÚmes ?
Des fois je me pose la question.
Pour ce qui est de notre systÚme carcéral, je t'invite à lire la chronique insérée dans le site le 12/11/2011 et qui a pour titre "Notre systÚme carcÚral est à repenser !"
 
le 28/02/2012 à 20:00

La sociologie par le portable.
Bonjour, monsieur Ouidani.
Nous détestons le portable! Pour nous protéger des dialogues oiseux que nous infligent les malades du portables, nous ouvrons un livre, une revue ou un quotidien, se forme alors, autour de nous, une bulle qui protÚge nos oreilles des dialogues vains et, parfois, vulgaires. Cependant, surtout quand les émotions internes et les bobos de l'ùme sont plus forts et plus intenses que le plaisir que procure la lecture, le flot de paroles inutiles vous oblige à l'entendre, il s'impose à vous. Faisons de ce vide quelque chose! quoi? A vous de juger.
1)Dans le train St-Etienne-Lyon , une jeune Maghrébine, belle , au visage doux et fin, nous impose, d'une maniÚre calme mais déterminée, ceci:"- Il se comporte, Ha! 3amti, comme au bled; je travaille de 6h du matin à 17h le soir et il veut que je lui prépare les repas; il est incapable de donner un biberon à notre fils, et se lever la nuit pour changer son fils est un calvaire .-Silence car 3amti parle...!- Oui, vous m'aviez conseillé de me marier avec un musulman, un homme de mon pays, le fils de mon oncle maternel , et vous m'aviez mise dans la merde; hier je lui ai demandé de m'aider à payer les impÎts et il m'a répondu débrouille toi; moi j'en ai mare et je prends l'avion pour demander conseils à Fatna, elle est juste elle, elle ne mélange pas les sentiments et la famille. Durant quatre ans ,depuis que je l'ai fait venir, il n'a travaillé que deux mois et demi comme intérimaire; malgré ça, il est toujours fatigué!" Ce dialogue n'a, à aucun moment, déparé le visage de la jeune femme. L''aspect général de son visage, calme et serein, montre une femme décidée, une réflexion aboutie; à faire quoi ?
2)AprĂšs les hurlements, la bedaine et la cravate sortaient , portĂ©es par deux ridicules pates, de derriĂšre le mur; nous sommes dans la salle d'embarquement, et il est impossible de ne pas Ă©couter :"- A mon retour, si le travail n'est pas fini vous serez tous mis Ă  la porte; ce n'est pas la neige qui va vous arrĂȘter; tu me dis que le chantier est arrĂȘtĂ©, que la majoritĂ© des ouvriers n'est pas venue Ă  cause de la neige ; il ne faut pas qu'ils oublient qu'ils sont clandestins, qu'ils travaillent au noir, des fainĂ©ants ...Comment les outils sont gelĂ©s?" Les hurlements s'Ă©loignent et finissent par s'estomper. Un gougnafier qui prend sa grossiĂšretĂ©, son impolitesse pour de la compĂ©tence et qui fait des grossiĂšretĂ©s Ă  des ouvriers sans dĂ©fense .
3)Le train quitte Ain sebaa et roule vers MeknÚs."- Si à mon arrivée à Salé Tabriquet je ne vois personne de la famille, alors je ne descendrais pas du train; la derniÚre fois, j'ai failli me faire trucider par les voyous..." La voix est tremblante et la peur domine le visage de la jeune femme ."- S'il te plait, viens m'attendre...!" Nous avons fini par attraper la chair de poule; cette jeune femme , sa petite fille et ses bagages dans les bras, nous a communiqué sa détresse: Salé Tabriquet est-il un coupe gorge?
4)Nous cherchons une rĂ©ponse Ă  cette terrible question quand une voix familiĂšre frappe nos oreilles:"-...La famille,3amti, et excuse moi de parler franchement, a fait de moi moins qu'une pu...,car je paie mon mari pour qu'il reste avec moi! Il n'y a que mon pĂšre qui me soutient, et chaque fois qu'il a demandĂ© Ă  ce vaut rien de me donner ma libertĂ©, ce dernier, comme au bled, se jette Ă  ses pieds en demandant pardon, en jurant qu'il ne recommencerait plus ... Mon oncle maternel! J'arrive Ă  MeknĂšs, je vais lui tenir tĂȘte...Qu'il aille au diable , ma mĂšre et son fils avec lui...! Comment peut-on dire calmement et sereinement des mĂ©chancetĂ©s? A moins que ce ne soit pas des mĂ©chancetĂ©s mais des appels Ă  l'aide, des S.O.S . Femme en danger? Une femme qui enroule, dans un geste mĂ©canique, une mĂšche de ses cheveux autour de son index.
5)Le car roule entre Timahdete et Midelte."-...J'ai pu voir la fille en la surveillant; elle me convient et je n'ai pas osĂ© lui parler. Par contre, j'ai pu parler Ă  sa mĂšre . La mĂšre doit te contacter pour se renseigner; tĂąche de lui dire de bonnes choses. Je suis maintenant sĂ©rieux et militaire Ă  Errachidia..." La voix de celui qui dĂ©termine une personne Ă  dire des choses contraires Ă  la vĂ©ritĂ© n'est pas une voix assurĂ©e et claire..."-Tu dis heu! Heu...! tu dis ce que tu veux; Tu trouveras bien quelque chose Ă  dire, comme Heu! Heu! Tu sauras te dĂ©brouiller ...Je te laisse la direction des choses..." Dans les affaires du cƓur, lĂ©guer ses responsabilitĂ©s Ă  une tierce personne est un mauvis signe, un dĂ©part ratĂ© dans la vie.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Ca serait mieux si la jeune femme venait au bled pour se marier. Tes oreilles auraient peut ĂȘtre Ă©coutĂ© avec bienveillance.
Je ne sais pas si la citation de Montaigne "Les voyages forment la jeunesse" peut convenir à ton périple?
 
le 21/02/2012 à 12:47

Affaire CIH
En tant qu'ancien cadre de cette institution, je m'interdis de commenter le contenu de ce dossier épineux qui est entre les mains de la justice. néanmoins, je réagis qu'en tant que citoyen sur ce que relate une certaine presse aujourd'hui et qu'elle appelle l'affaire CIH.
D'aprÚs ce que rapporte cette presse, Il parrait que l'Usfp par l'intermédiaire d'un de ses leaders qui de surcroit faisait partie de la commission parlementaire chargée d'enqueter sur le dossier CIH est en train de tout faire pour que le dossier d'un Usfpiste ex Président de cette banque ne soit pas transmis à la justice
On se souvient tous des declarations de cette personne lorqu'elle chargéait Moulay Zine Zahidi et le rendait responsable de la situation de la banque.
Moulay Zine qui était un technocrate appolitique qui a fait ses preuve à la Cosumar puis en tant que ministre du travail, n'avait pas la chance d'avoir la couverture et le soutien d'un parti pour le défendre et occulter ses éventuelles erreurs de gestion
Je ne défends pas ni accable l'un ou l'autre de ces ex-dirrigeants du CIH, mais bon Dieu qu'on laisse la justice faire son travail et instruire le dossier du second comme elle l'a fait pour le premier !
Ce qui est le comble dans cette affaire, c'est de voir un de ceux qui voulaient faire toute la lumiĂšre sur le dossier CIH, en train d'intervenir pour que certains dossiers ne soient pas transmis Ă  la justice.
Peut ĂȘtre que cette personne a compris au 1er degrĂ© le sens de la citation: "Onsor akhaka dalimen aw madlomen !"
 
le 21/02/2012 à 08:11

نبدأ جولتنا الصحفية مع يومية “المساء”، التي كتبت في صفحتها الأولى عن اعتقال أول مالك حانة في عهد حكومة بنكيران بعد اتهامه بالسكر العلني وبيع الخمر للمسلمين، حيث جاء اعتقال مالك حانة “أوسكار” على خلفية شجاره مع ثلاثة زبناء داخل الحانة. وخلال مثول الشخص المذكور بالمحكمة تم اعتقاله بعدما تبين أنه ارتكب العديد من المخالفات القانونية المتعلقة ببيع الخمور، كما أضافت”المساء” أن تدخل العديد من الشخصيات النافذة بالدار البيضاء لم يحل دون متابعة مالك الحانة، مبرزة أن اعتقال هذا المالك ربما قد تكون إشارة جديدة فيما يخص التعامل مع أصحاب الحانات

Réponse d'Ali Ouidani : Est-ce un message que le gouvernement envoie aux propriétaires de bars et à tous ceux qui vendent du vin ?
Ce qui ne me parrait pas juste, c'est d'inculper un propriétaire de bar pour vente d'alcool alors qu'à Casa et partout dans les grandes villes les gens sortent de certaines grandes surfaces avec des cady chargés de caisses de biÚre et de bouteilles de vin.
C'est vrai qu'il est facile de s'en prendre au maillon faible. Et dans ce cas d'espÚce dont la presse fait écho, un proptiétaire de bar ou d'une épicerie reste une cible facile à attaquer
 
le 20/02/2012 à 13:05

Bonjour Ssi Ali. Quelque chose de malsain se prĂ©pare dans cette tourmente qui est entrain de secouer le Golfe persique et qui peut entrainer le monde entier. La question principale que tout musulman doit se poser quand il analyse les conflits au Moyen Orient est la suivante: Doit-on se rĂ©soudre accepter la perte JĂ©rusalem une fois pour toute ? Accepte-t-on que l’Ɠuvre de Saladin et des anti-croisĂ©s soit vaine ? Eux qui ont su prĂ©server AlQods pendant des siĂšcles? Si oui, on doit passer a autre chose et mettons nous a cultiver nos jardins.
Sinon il n’y’a pas a mon avis d’autre alternative que de supporter l’Iran. Le seul pays qui ose tenir tĂȘte aux sionistes. Finalement a qui fait peur l’Iran, a IsraĂ«l, bien entendu mais beaucoup plus aux princes des monarchies du Golf, et point a leurs peuples. De loin je prĂ©fĂšre le rĂ©gime iranien a celui des enturbannes rĂ©trogrades Saoudiens. De plus, le peuple perse est un peuple vaillant issu d’une vielle civilisation. Nous pouvons lui faire confiance pour qu’un jour il chasse les mollahs du pouvoir avec ou sans bombe atomique.
Mais c’est quoi la bombe nuclĂ©aire iranienne ? Pour moi, ce n’est plus ni moins que la non-bombe israĂ©lienne, et loin d’ĂȘtre une menace pour qui que soit. Cet Ă©tat voyou ne supporterait jamais qu’on le frĂȘne dans son entreprise « biblique ». Celle de reconstruire un jour le temple de Salomon sur les ruines de la coupole du Rocher et de reconstituer les frontiĂšres bibliques d’Eretz Israel qui s’étendent au delĂ  de L’Euphrate.
L’Iran a-t-il les moyens de tenir tete ? Seul Dieu sait. Plus pragmatique que les Mollahs, je n’ai pas encore vue. Je ne les verrai pas se lancer dans une telle dĂ©marche lourde de consĂ©quences s’ils ne disposent pas d’atouts ? Peut ĂȘtre qu’ils ont dĂ©jĂ  franchi a l’insu des services de renseignement de l’occident le seuil de non retour et que leurs installations nuclĂ©aires soient sĂ©curisĂ©es contre tout dĂ©luge conventionnel occidental/israĂ©lien.
Est-ce que IsraĂ«l resterait les bras croises ? Je ne le pense pas. Un Iran nuclĂ©aire signifierait la fin de l’arrogance israĂ©lienne qui serait vĂ©cu par tous les juifs comme une humiliation. La crĂ©ation de l’état palestinien sur les frontiĂšres de 1967 sera indiscutable. L’état d’IsraĂ«l, refuge pour les juifs du Monde, intĂ©grera peut ĂȘtre l’OTAN qui se chargera de sa sĂ©curitĂ©.
Si IsraĂ«l gagne cette 7eme guerre, nous pourrions dĂ©finitivement dire a Dieu a JĂ©rusalem et a l’état palestinien et devenir pour les siĂšcles a venir des vassaux du grand Ă©tat d’IsraĂ«l. Je suis scandalise qu’aucun officiel des rĂ©gimes arabe n’ait mis la question palestinienne dans les dĂ©bats relatif a ce conflit IsraĂ©lo-iranien. Ils brillent encore une fois par leur silence et leur couardise ? Devrait-on laisser IsraĂ«l et les occidentaux dĂ©molir l’Iran sans aucune contrepartie ?

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Merci pour ton analyse que je partage.
La question que je me pose et que d'ailleurs tu poses toi aussi, Est-ce que l'Iran dispose de moyens suffisants pour se défendre et faire face à toute éventualité ?
Dans le cas contraire, pourquoi surenchérir dans l'escalade avec les occidentaux au lieu de gagner plus de temps pour se doter d'arme dissuasive ?
Pour les dirigeants du Golf, leur double jeu ne date pas d'aujourd'hui. Leur courage est proportionnel au triple zĂ©ros qu'ils portent sur leurs tĂȘtes.
La mauvaise fois des occidentaux qui ferment les yeux sur le nucléaire dont s'est doté Israel, qui refuse toujours que ses installations soient visitées par les experts de International Atomic Energy Agency (IAEA) n'est autre que l'application de deux poids deux mesures.
La fontaine a intitulé une de ses fables, "la raison du plus fort est toujours la meilleure", ce à quoi je dis: "qui s'impose par la force périt par sa faiblesse !
 
le 19/02/2012 à 13:34

Des Ă©changes verbaux, l'Iran et l'Europe ont franchi aujourd'hui une nouvelle Ă©tape par la dĂ©cision de la rĂ©publique Islamique d'arrĂȘter de leur vendre son pĂ©trole. Cette dĂ©cision qui est une rĂ©ponse aux pressions exercĂ©es par l'Europe et les Usa pour faire flĂ©chir l'Iran sur son programme nuclĂ©aire risque de faire monter encore un peu plus les prix des carburants au niveau des pompes. Et comme l'europĂ©en est trĂšs sensible Ă  tout ce qui rĂ©duit son pouvoir d'achat; L'iran risque de perdre le peu du capital de sympathie qui lui reste auprĂšs des populations europĂ©ennes.
J'ai peur qu'Israël profite de la situation pour attaquer et détruire les centrales nucléaires iraniennes.
Scénario pessimiste, mais reconnaissons que cette escalade n'augure rien de bon !
 
le 17/02/2012 à 18:59

Cher Hsain,
ca nous fait mal a tous de voir ceux qui donnent une image negative de l immigre. Mais avouez que c est une minorite visible qui rend invisible une majorite honarable qui oeuvre en silence a la prosperite de la France mon pays comme l est le Maroc.
l immigration et l emploi sont des sujets qui reviennent pendant la compagne electorale, des sujets vendeurs qui diabolisent l immigration pour des interets puement electoraux.
Les politiques veulent nous faire croire que le chomage, la precarite, l insecurite... et bientot le mauvais temps sont la resultante de ces gens venus d'ailleurs.
Contrairement a Vous Cher Hsain qui voyez le verre a moitie vide moi je le vois a moitie plein. Et les jeunes fumant la chicha que vous avez cites comme exemple qui sont pour la plupart Francais natifs en France ont frequente les ecoles francaises ne nuiront en rien aux autres qui brillent chacun dans son domaine et font preuve d une citoyenete exemplaires et dont on parle rarement dans les medias.
Si certains ont echoue a l ecole, n arrivent pas a trouver du boulot ou ne font pas d effort pour l avoir et derivent vers la delinqance et le gain facile, est ce une solution de pointer l origine de leur parents ou la couleur de leur peau ou serait il plus pertinent de reflechir a les integrer dans le monde du travail comme citoyen a part entiere.
pour finir, sachez que je ne suis pas un specialiste mais les chiffres que vous avez avancez pour le RSA, les allocations ....sont faux et erronnes sinon tous les francais vont se mettre en chomage meme ceux et celles bossant a la CAF ou au pole emploi. Et l'octroi de ces prestations vous le savez repond a plusieurs criteres.
Je suis d accord avec vous sur le fait qu il faut oeuvrer a recompenser plus ceux qui travaillent et ne portent pas prejudice aux autres mais je reste adepte de la solidarite pour une vie digne pour tous.
Amicalement
Said
 
le 17/02/2012 à 11:17

Ssi Ali, etre "compagnard" n'est pas un gage de mediocrite. La plus grande concentration de cadres au metre carre serait sans doute le Ksar Igwlmimen. Des indigents qui ont profite de l'arrivee de l'ecole Frnacaise dans les annees 40, et qui se sont illustres malgre des conditions de vie difficiles.
Cher Monsieur Ouasta, je ne suis pas de ceux qui cachent le soleil a l;aide d'un tamis. La verite est difficile a assumer mais ca reste la verite. L'immigration ne s'est pas faite que de mineurs du nord, qui c'est vrai y ont laisse leur sante. Les masses ce sont les immigres economiques qui peuplent Marseille, le 93, Lyon, Montpellier etc...Je ne relate que ce que je constate de mes propres yeux sur le terrain etant ancien de la cite de la Rose a Marseille et de la cite de la Paillade a Montpellier. J'ai joue au foot a l'interieure de la prison de Seysse a Toulouse en 2004, et je me suis fait une idee de l'origine ethnique des detenus. J'ai vecu aussi 4 ans aux etat unis, ou je me suis confronte a l'immigration locale. J'ai pu faire la difference entre le modele anglosaxon, et celui des pays de la vielle Europe (France pays bas, allemagne), repsectivement absence quasi totale de l'etat providence et le tout social. Dans un systeme liberal l'immigre, anime d'une rage de reussir, est un atout economique, dans une system social, il devient vite un fardeau. les dernnieres statistiques sur les recettes MRE aux Maroc montrent que les immigres marocains aux etats unis arrivent en 3eme position au niveau des envois au pays d'origine et ce malgre l'absence de protection sociale etatique et leur faible effectif en comparaisons aux autres pays europeens. Quand on a 4 gosses en France on touche 2000 euros/mois (RSA 1400, CAF 600), on est loge presque gratuitement (HLM), et on est couvert a 100% pour les frais medicaux (CMU). La moitie des algeriens de Marseille (il y'en a 300 000) ne travaillent pas et passent leurs journees a fumer la Chicha aux cafes du centre. Le systeme social francais ne peut qu'imploser etant donnee le poids de la dette souveraine et sociale. On derivera doucement vers un model a l'anglosaxone ou les pauvres se voient attribuer des tickets (food stamps) pour acheter la nourriture.
S'il y'a une part de responsabilite de la France dans ce gachis, c'est a mon avis, cette generosite sociale sans contrepartie. On pousse les immigres vers l'Assistanat et la mediocrite. Notre avenir en Europe est compromis et si l'on continu de nous replier sur nous meme et si nous ne faisons pas un jour notre propre mea culpa. Ce n'est toujours pas la faute aux autres...

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : je ne sais pas s'il faut faire une comparaison entre les immigrĂ©s des USA et ceux de l'Europe. Je ne pense pas que leur motivation d'aller ailleurs n'est pas identique. Les premiers croient au rĂȘve amĂ©ricains et gĂ©nĂ©ralement vont pour rĂ©ussir et s'installer aux Usa, les autres pour se faire de l'argent et revenir monter une petite affaire et vivre au pays. Malheureusement pour les seconds de nombreux imprĂ©vus sont intervenus et ont changĂ© la donne. Mais bon, celĂ  ne justifie pas leur comportement que tu dĂ©cris. Seulement, je te dis qu'illĂ©trĂ©s qu'ils sont et vus leurs condition de travail lorsqu'ils Ă©taient actifs, s'il y a un reproche Ă  faire c'est Ă  ceux qui n'ont pas aidĂ© ces personnes Ă  s'intĂ©grer et Ă  adopter un autre comportement que celui de fumere la chicha !
chacun à sa part de responsabilité dans cette situation. Et s'il faut chercher des responsables, ce n'est certainement pas du coté de ces gens qui sont plus victimes que coupables
 
le 17/02/2012 à 09:44

Salutations Ă  toutes et Ă  tous, le dĂ©bat est relevĂ© j'y apporte ma contribution en disant ceci, adopter une approche rĂ©ductrice et sĂ©lective qui pointent du doigt les immigrants est partiale et injuste, malgrĂ© l'existence des pommes pourries au sein de ces communautĂ©s. GĂ©nĂ©ralement, cette approche est mise de l'avant soit par un gouvernement sortant qui n 'a pas de bons rĂ©sultats Ă  dĂ©fendre et ainsi tenter de vouloir ramener le dĂ©bat Ă  la pĂ©riphĂ©rie Ă  des fins de distraction ou un parti xĂ©nophobe et raciste. Or le vrai problĂšme aujourd’hui est l'emploi, quelque soit la position des acteurs sur l'Ă©chiquier politique. Quant au sujet des allocations, au QuĂ©bec par exemple, le taux de fĂ©conditĂ© est de 1.2 pour les quĂ©bĂ©cois de souche et 2.9 pour les new quĂ©becois, il est Ă©vident qu'il y a une raison Ă  ça sans oublier la dimension culturelle. Mais ça reste un droit et non un privilĂšge. Pour finir, les citoyens d'une dĂ©mocratie doivent ĂȘtre Ă©gaux, ils ont les mĂȘmes droits et les mĂȘmes responsabilitĂ©s.

Réponse d'Ali Ouidani : On ne montre pas du doigt comme on le fait pour les maghrebins les immigrés de l'europe de l'Est qui s'impliquent dans les réseaux du grand banditisme, qui braquent les banques et les casinos !
 
le 17/02/2012 à 04:13

Si Ali bonsoir,
Je ne peux que rĂ©agir avec colĂšre Ă  la contribution de M.Hsain Oubeinou qui nous dĂ©crit les immigrĂ©s comme Ă©tant la source de tous les maux dont souffre La France en oubliant qu’il en est un.
N’oublions pas que les premiers immigrĂ©s aprĂšs la 2Ăšme guerre ont Ă©tĂ© ramenĂ©s pour la plupart pour rebĂątir La France et pour les exploitations miniĂšres. Bien sĂ»r que La France a ciblĂ© une main d’Ɠuvre (pauvre) peu coĂ»teuse,( analphabĂšte) moins rĂąleuse et ( paysanne)bosseuse. Du fin fond du Maroc et de la Kabylie vers les mines du nord et nord-est.
La plupart de ces immigrĂ©s n’en sont pas sortis indemnes : mort, maladie chronique, dĂ©prime toute une vie dans les foyers de cĂ©libataires
.
Ils ne courraient pas derriĂšre les allocations comme dit M Hsain mais ils travaillaient jour et nuit, dans le froid, au fond des mines rĂȘvant d’une vie meilleure pour eux et pour leur famille au Bled en contribuant comme tous les français de souche ou naturalisĂ©s aux aides sociales dont profitent les chĂŽmeurs et ceux aux revenus modestes.
``Grattage de toute aide possible ‘’ je cite.
Tous en France ont des droits et des devoirs régis par la loi.
Les magouilleurs sont de toutes les origines, dans toutes les classes sociales. N’est-ce pas Chirac qui Ă©tait derriĂšre des emplois fictifs quand il Ă©tait maire
etc...Etc...
Quand M Oubeinou parle de contribuable, il oublie qu’il s’agit de lui, moi, Xavier, Lassana, Chang
des français d’ici et d’ailleurs qui travaillent et cotisent mais qui peuvent se trouver du jour au lendemain par les alĂ©as de la vie dans la situation des assistĂ©s !!! Accepterai-t-il qu’on lui dise qu’il gratte indĂ»ment des aides.
Le systùme social en France est l’un des meilleures au monde.
La richesse de la France est dans sa diversitĂ©. Ce qu’il faut c’est plus de travail, plus de justice sociale et d’équitĂ©. Le Discours de FN est rĂ©ducteur et destructeur. Ça peut plaire a beaucoup de français mais dans les moments dĂ©cisifs le Français sait faire le bon choix.
Pour conclure, en lisant le commentaire de M Ouidani, je ne suis plus en colĂšre.
Comme d’habitude plein de bon sens et de sagesse.
La grandeur de l’ñme va de pair avec la sagesse.
 
le 15/02/2012 à 16:31

J'aimerai bien reagir a propos du Front national dont l'ideologie xenophobe est discutee dans ce forum. Je voudrais signaler que les immigres ne sont pas blancs comme neige non plus. Le FN est un parti dont l'ideologie s'est constituee par l'indigestion de l'independance de l'Algerie. Vous avez voulu votre indepedance, soit, mais pouquoi vous nous envahissez maintenant que vous l'avez obtenues depuis des dizaines d'annees? L'immigre maghrebin, peu instruit, souvent compagnard, immigre en France avec une certitude que la richesse de la France est quasiment infinie. Il se met alors dans une logique de "gratage" de toute aide possible dument ou tres souvent indument. Je suis en France depuis 1987, et je constate cette attitude malheureuse, generalisee, y compris dans mon propre entourage. Or L'etat providence francais, n'est pas une poule aux oeux d'or. Il est finance par le contribuable francais qui travaille. Ce dernier commence a subir une pression insuportable sur son porte feuille, en plus de perspectives economique moroses due notament a l'endetement titanesque de l'etat. L'immigre lui inconscient de tout cela puisqu'il se repli sur lui meme et sur sa communaute,continu a tricher, a faire de nombreux enfants qu'il compte elever par les allocations publiques. Ces derniers, dont les parents ne donnent l'exemple, ne connaissent pas la valeur de l'effort et considerent tout acquis sans contrepartie par le seul statut de vivre en France. Il en suit le decrochage scolaire, et le cheminement vers la delinquence et la violence. Parfois ils sont recupere a mi-chemin par les islamistes et on passe alors d'un extremisme a l'autre. 1 francais sur 3 desormais nait en banlieu! Le contribuale Francais, deja exangue, subit aussi une violence physique dans la rue, et voit ses biens degrades ou cambrioles.
Quand je vois des marocains du Maroc, battre bec et ongle pour obtenir une place dans la mission Francaise a leur enfants, et que ceux d'ici qui disposent a volonte d'une des meilleures ecoles au monde n'en profitent quasiement pas, j'ai la rage. Les cours de l'ecole en banlieu francaise (les Zep), ressemblent a des cours particuliers en considerant l'effectif reduit dans les classes. Et pourtant 99% decrochent.
Il est temps que quelqu'un tape dans la fourmilliere, pour reveiller ses masses d'immigres en somnolance. Leur faire voir grandeur nature qu'il n'y'a que l'effort pour ameliorer son sort, celui de sa famille, et celui de son pays d'origine aussi. Ceci dit, je ne voterai aux prochaines election etant donne que je ne me retrouve pas dans le programme d'aucun candidat!.

Réponse d'Ali Ouidani : Ce que tu dis décrit est la situation actuelle. Tu n'as pas tort de montrer du doigt certains comportements des nÎtres. Mais nos MRE sont-ils seuls responsables de cette situation peu enviable qu'ils vivent et que tu décris?
Bien sûre que non !
Beaucoup d'entre eux étaient contraints de faire venir en France femmes et enfants tout simplement parce que l'Etat français refusait de les faire bénéficier des allocations familiales tant que les enfants ne sont pas sur le territoire français
Et puis qu'a-t-on fait pour que ces "campagnards" soient intégrés ? Ce n'est nullement pas en les parquant dans des HLM et en leur attribuant des postes de péniblilité qu'ils vont évoluer et s'occuper de leurs enfants.
J'Ă©tais dans les annĂ©es 70 dans le nord lĂ  ou la terre et le ciel sont gris, j'ai discutĂ© avec nos mineurs (gueules noires). Tous sans exception rĂȘvaient d'un retour au pays pour retrouver leurs femmes et enfants une fois qu'ils auraient contruit une belle maison au bled et mis un peu d'argent de cotĂ©.
Ce rĂȘve a Ă©tĂ© brisĂ© par ceux qui les ont obligĂ©s Ă  faire venir en france leurs familles
RĂ©sultat des courses, mĂȘme aprĂšs la retraite les enfants refusent de revenir vivre au pays et leur maman se solidarise avec eux.
Et c'est ainsi que les rĂȘves des mineurs ont disparu avec les fauts-fourneaux du Nord !
Leur mettre sur le dos ce dont souffre la france est injuste. ils sont plutot victimes que coupables.
 
le 15/02/2012 à 00:03

قرات لكم في النت


التقاليد الجميلة في الجامعات والمدارس الثانوية الأمريكية أن خريجيها يعودون اليها بين الحين والآخر في لقاءات لم شمل« منظمة ومبرمجة فيقضون وقتا ممتعا في مباني الجامعات التي تقاسموا فيها القلق «والشقاوة والعفرتة«، ويتعرفون على أحوال بعضهم البعض: من نجح وظيفيا ومن تزوج ومن أنجب.. وفي إحدى تلك الجامعات التقى بعض خريجيها في منزل أستاذهم العجوز، بعد سنوات طويلة من مغادرة مقاعد الدارسة، وبعد أن حققوا نجاحات كبيرة في حياتهم العملية ونالوا أرفع المناصب وحققوا الاستقرار المادي والاجتماعي .. وبعد عبارات التحية والمجاملة طفق كل منهم يتأفف من ضغوط العمل والحياة التي تسبب لهم الكثير من التوتر.. وغاب الأستاذ عنهم قليلا ثم عاد يحمل أبريقا كبيرا من القهوة، ومعه أكواب من كل شكل ولون: صيني فاخر على ميلامين على زجاج عادي على كريستال على بلاستيك.. يعني بعض الأكواب كانت فيمنتهى الجمال تصميما ولونا وبالتالي باهظة الثمن، بينما كانت هناك أكواب من النوع الذي تجده في أفقر البيوت، وقال لهم الأستاذ: تفضلوا، كل واحد منكم يصب لنفسه القهوة.. وعندما صار كل واحد من الخريجين ممسكا بكوب تكلم الأستاذ مجددا: هل لاحظتم ان الأكواب الجميلة فقط هي التي وقع عليها اختياركم وأنكم تجنبتم الأكواب العادية؟ ومن الطبيعي ان يتطلع الواحد منكم الى ما هو أفضل، وهذا بالضبط ما يسبب لكم القلق والتوتر .. ما كنتم بحاجة اليه فعلا هو القهوة وليس الكوب ، ولكنكم تهافتم على الأكواب الجميلة الثمينة، وعين كل واحد منكم على الأكواب التي في أيدي الآخرين.. فلو كانت الحياة هي القهوة فإن الوظيفة والمال والمكانة الاجتماعية هي الأكواب.. وهي بالتالي مجرد أدوات ومواعين تحوي الحياة.. ونوعية الحياة (القهوة) هي، هي، لا تتغير، وبالتركيز فقط على الكوب نضيع فرصة الاستمتاع بالقهوة.. وبالتالي أنصحكم بعدم الاهتمام بالأكواب والفناجين والاستمتاع بالقهوة. هذا الأستاذ الحكيم عالج آفة يعاني منها الكثيرون، فهناك نوع من الناس لا يحمد الله على ما هو فيه، مهما بلغ من نجاح، لأن عينه دائما على ما عند الآخرين.. يتزوج بامرأة جميلة وذات خلق ولكنه يظل معتقدا ان فلان وعلان تزوجا بنساء أفضل من زوجته.. يجلس مع مجموعة في المطعم ويطلب لنفسه نوعا معينا من الأكل، وبدلا من ان يستمتع بما طلبه يظل ينظر في أطباق الآخرين ويقول: ليتني طلبت ما طلبوه .. وهناك من يصيبه الكدر لو نال زميل ترقية أو مكافأة عن جدارة واستحقاق.. وهناك مثل انجليزي يقول ما معناه «إن الحشيش دائما أكثر خضرة في الجانب الآخر من السور«، أي ان الإنسان يعتقد ان حديقة جاره أكثر جمالا، وأمثال هؤلاء لا يعنيهم أو يسعدهم ما عندهم بل يحسدون الآخري

Réponse d'Ali Ouidani : c'est vrai que de nombreuses personnes accordent plus d'attention au contenu qu'au contenant; oubliant que la recherche d'un meilleur contenant ne change rien au contenu mais peut nous préoccuper inutilement.
Seul bemol, dans texte, c'est de prendre en exemple une epouse, au mĂȘme titre qu'une tasse de cafĂ© ! (no comment)
 
le 14/02/2012 à 19:05

Chers lecteurs,Bonjour Merci a M SEKKOU .K pour avoir insere dans les lignes de ce site,les extraits de ses lectures et de ses recherches et les mettre ainsi a l'attention de tous.A son long et erudit article j'ajoute: Bien avant les temoignages outre atlantiques et dans le berceau francais meme,des lecons moralisantes sont adressees a M J.CARIE LA PEINE (pour ne pas dire J MARIE LE PEN ) pour ses perpetuelles et honteuses declarations xenophobes hostiles a certaines masses ethniques et religieuses.Allant dans le vif du meme sujet,je cite dans les lignes suivantes la declaration d'une eminente personnalite francaise M JEAN LOUIS BORLOO,President du plus ancien parti politique francais en l'occurence LE PARTI RADICAL .Ce dernier avait dit lors d'un rassemblement du parti : " Nous sommes tous des immigres,seule notre date d'arrivee change."En faisant la sourde oreille aux declarations lucides des leaders politiques francais,sa fille Marine se voit flanquer aujourd'hui la plus humiliante gifle politique en la privant jusqu'a present du nombre exigible de signatures pour etre candidate aux futures elections presidentielles.Que la famille LE PEN et la poignee minoritaire de ses partisans sachent que la majorite francaise et internationale nie a jamais les courants poujadistes dont ils sont issus.Que cette famille peut etre elle-meme le fruit des fluctuations et des hybridations ethniques et que par consequent nous devons tous nous accepter les uns les autres dans ce monde si petit et si rapproche meme si les distances qui nous separent restent les memes.Que LE PEN oublie la haine qu'il nourrit envers les braves peuples indochinois et algerien qui lui ont fait essuyer l'amertume de la defaite en allant les combattre sur leur propre sol en tant que soldat francais.Qu'il sache enfin que les vrais evenements historiques restent graves dans les memoires et se transmettent de generation en generation.

Réponse d'Ali Ouidani : Les perpetuelles et honteuses declarations de Jean Marie hier et celles de sa fille Marine aujourd'hui, ne nous surprennent pas. Ce qui est surprenant, c'est les 20% des intentions de vote des français qui sont en faveur de cette personne qui crie haut et fort sa xenophobie, son racisme et son hostilité aux immigrés, aux arabes aux noirs et à l'islam. Les brebis galeuses existent partout et dans tous les pays mais pas dans de telles proportions !
 
le 14/02/2012 à 08:54

Il n'y a pas que le cholestérol !
L'association des cardiologues américains vient de préciser les risques et les bénéfices liés à l'activité sexuelle, notamment pour les cardiaques.
Mourir en faisant l'amour n'a rien de rĂ©jouissant. D'un autre cĂŽtĂ©, l'activitĂ© sexuelle est une composante importante du bien-ĂȘtre de chacun, que l'on ait ou non une maladie cardiovasculaire. Ces constats largement partagĂ©s expliquent que les nouvelles recommandations de l'association amĂ©ricaine des cardiologues (American Heart Association) n'oublient personne. Pas mĂȘme ceux qui n'ont pas de problĂšme cardiaque!

Ainsi, les spĂ©cialistes des cƓurs et des vaisseaux insistent-ils sur deux points essentiels lorsque l'on Ă©voque les risques d'infarctus liĂ©s Ă  l'activitĂ© sexuelle. PremiĂšrement, il s'agit d'une activitĂ© physique, qui comme tout sport, accroĂźt le risque d'accident cardiaque au moment oĂč on la pratique. Un risque qui redescend habituellement Ă  son niveau de base en deux heures environ. DeuxiĂšmement, la pratique rĂ©guliĂšre d'une activitĂ© physique (sexe ou autre) rĂ©duit le risque d'accident cardiaque. Avec ces deux thĂ©orĂšmes de base de la physiologie cardiovasculaire, on comprend que l'activitĂ© sexuelle puisse, Ă  quelques restrictions prĂšs, ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme un bon ami du cƓur aux yeux des cardiologues. Bien sĂ»r, les restrictions concernent ceux qui ont fait un infarctus du myocarde, ont subi un pontage ou une opĂ©ration Ă  cƓur ouvert, souffrent d'une angine de poitrine, d'insuffisance cardiaque, d'arythmie, de maladie valvulaire, etc.
Combien d'Ă©tages ?

GrĂące Ă  de savants calculs, menĂ©s surtout chez des hommes jeunes mariĂ©s, les physiologistes ont pu estimer qu'une activitĂ© sexuelle avec la partenaire habituelle Ă©quivalait Ă  l'effort nĂ©cessaire pour monter deux Ă©tages Ă  pieds (ou celui d'une marche Ă©nergique). La rĂ©fĂ©rence peut paraĂźtre approximative mais, Ă©tant donnĂ© les Ă©carts d'Ă©nergies dĂ©pensĂ©es d'un individu Ă  l'autre ou mĂȘme d'un rapport sexuel Ă  l'autre, on pardonnera ce lĂ©ger flou. Les cardiologues français ont l'habitude d'ajouter qu'il vaut mieux se baser sur la montĂ©e de trois Ă©tages lorsqu'il s'agit d'une aventure extraconjugale ou d'un rapport ayant lieu dans une situation inhabituelle ou stressante. Soit que l'effort soit plus soutenu, soit que les hormones de stress libĂ©rĂ©es dans l'organisme accroissent sensiblement le risque cardiaque.

En principe, l'activitĂ© sexuelle n'est pas si terrible pour le cƓur puisque la frĂ©quence cardiaque (le pouls bat normalement Ă  60-70 battements par mn) dĂ©passe rarement 130 battements/mn et la pression artĂ©rielle systolique les 170 mmHg, alors qu'elle est idĂ©alement, au repos, aux environs de 120 mmHg. NĂ©anmoins, les chiffres peuvent grimper considĂ©rablement au moment de l'orgasme, et les cardiologues rappellent que ces donnĂ©es obtenues chez des hommes jeunes n'ayant pas d'hypertension artĂ©rielle, ne prĂ©jugent pas de la mĂȘme adaptation de l'organisme de sujets plus ĂągĂ©s ou ayant des maladies, notamment cardiaques ou pulmonaires. Dans ces cas lĂ , le repĂšre d'effort est sans doute plus prĂšs de la montĂ©e de trois Ă©tages que de deux Ă©tages.

DÚs les années 1960, une étude japonaise basée sur 5559 autopsies réalisées aprÚs des morts subites, avait colligé 34 décÚs survenus au cours d'un rapport sexuel, soit un décÚs sur 200. D'autres études plus récentes ont confirmé cette proportion de morts subites lors d'un acte sexuel: entre 0,6% et 1,7%. On notera qu'il s'agissait d'hommes, dans 8 à 9 cas sur dix, et surtout que les trois quarts des victimes étaient engagés dans un rapport sexuel extraconjugal, ce qui confirme le rÎle du stress ou de l'effort excessif.
CoĂŻt fatal

L'analyse des morts subites pourraient donner l'impression que le coĂŻt fatal est un Ă©vĂ©nement moins rare qu'on ne le dit. En rĂ©alitĂ©, si l'on quitte la salle d'autopsie pour des draps plus accueillants, on revient Ă  des niveaux de risque moins inquiĂ©tants. L'annĂ©e derniĂšre, Dahabreh et Paulus, deux mĂ©decins du Tufts Medical Center et de Harvard (Boston, États-Unis), ont publiĂ© une Ă©tude dĂ©taillant le risque d'accident cardiaque en faisant l'amour selon que l'on Ă©tait sportif ou sĂ©dentaire. Comme il fallait s'y attendre, le risque d'infarctus coĂŻtal Ă©tait bien augmentĂ© pour tous pendant l'acte (ou les heures qui suivent), mais il augmentait surtout chez ceux qui Ă©taient inactifs. De plus, la pratique rĂ©guliĂšre d'une activitĂ© physique diminuait le risque d'infarctus au cours d'un rapport sexuel.

Les recommandations amĂ©ricaines se penchent aussi sur l'influence des diffĂ©rentes pathologies cardiaques: infarctus, angine de poitrine, insuffisance cardiaque, arythmie, maladie valvulaire, etc. De façon gĂ©nĂ©rale, les experts invitent les patients chez qui une maladie cardiovasculaire a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©e Ă  demander Ă  leur mĂ©decin s'ils peuvent reprendre une activitĂ© sexuelle. Selon, la situation de chacun (gravitĂ© de la maladie, symptĂŽmes, traitement, activitĂ© souhaitĂ©e
), le mĂ©decin pourra ajuster ses conseils grĂące Ă  ces nouvelles recommandations. Si vous avez un risque cardiovasculaire Ă©levĂ©, il y a des chances qu'il programme des examens complĂ©mentaires pour Ă©valuer votre tolĂ©rance Ă  l'effort avant de vous donner son feu vert. Par exemple, aprĂšs un infarctus du myocarde sans complication, la reprise d'une activitĂ© sexuelle peut ĂȘtre autorisĂ©e aprĂšs une seule semaine d'abstinence, mais seulement si vous ne prĂ©sentez aucun symptĂŽme lors des tests cardiaques. À l'inverse, un Ă©tat cardiovasculaire jugĂ© trop instable, quel qu'en soit la cause, conduit Ă  dĂ©conseiller toute activitĂ© physique, mĂȘme intime, en attendant que les choses s'amĂ©liorent.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Pour faire l'amour, il ne suffit pas d'avoir les reins solides mais le coeur aussi !
Je ne sais pas si Saint valentin n'a pas Ă©tĂ© lui aussi victime d'un arrĂȘt cardiaque comme l'Ă©taient le pape Pie IV et le PrĂ©sident de la RĂ©publique française FĂ©lix Faure (1841-1899) !
AprÚs la soixantaine vaut mieux se contenter du rez-de-chaussée et à défaut ne pas dépasser l'entre-sol ! Monter deux ou trois étages , c'est prendre un grand risque
 
le 13/02/2012 à 23:33

lu pour vous
Une recherche publiée dans American Journal of Human Genetics.
Nous sommes tous des Arabes !
Le Point.fr - le 27/01/2012
Nous sommes tous des Arabes ! Telle est la derniÚre révélation fracassante des généticiens.

Que cela plaise ou non Ă  Marine Le Pen et Ă  Claude GuĂ©ant, tous autant que nous sommes, Français, AmĂ©ricains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d'ancĂȘtres communs ayant peuplĂ© la pĂ©ninsule arabique !
AprĂšs ĂȘtre nĂ©e en Afrique, l'humanitĂ© aurait donc fait une Ă©tape dans l'Arabie heureuse, aprĂšs avoir franchi la mer Rouge. C'est du scoop. En effet, jusque-lĂ , les grands experts des migrations humaines pensaient que la division des troupes s'Ă©tait plutĂŽt faite au Proche-Orient ou en Afrique du Nord.
Les paléogénéticiens des universités de Leeds et de Porto ont été amenés à faire cette hypothÚse à la suite des confidences d'un indic ! Un indic qui se cache par milliers dans chacune de nos cellules : la mitochondrie.
Ce minuscule organite, qui officie en tant que centrale Ă©nergĂ©tique de nos cellules, possĂšde son propre ADN. Comme les chromosomes, il peut muter. Ainsi, quand les gĂ©nĂ©ticiens observent exactement la mĂȘme mutation chez deux peuples diffĂ©rents, ils peuvent en conclure que ceux-ci partagent un passĂ© commun.
En comparant l'ADN mitochondrial prélevé sur des centaines d'individus à travers le monde et dans la péninsule arabique, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que tous les hommes, hors les Africains, ont tous effectué un passage de plusieurs milliers d'années trÚs certainement, en Arabie.
VoilĂ  pourquoi nous sommes tous des Arabes et fiers de l'ĂȘtre. L'Ă©tude est parue dans American Journal of Human Genetics.
Éden Arabie
VoilĂ  donc comment il faut rĂ©Ă©crire l'histoire de l'humanitĂ© : aprĂšs avoir surgi il y a quelque 200 000 ans en Afrique de l'Est, l'homme moderne (homo sapiens) a commencĂ© par se rĂ©pandre dans toute l'Afrique, se fragmentant en de nombreuses populations. La vie Ă©tait belle et la nourriture largement disponible jusqu'au jour oĂč une tribu s'est mise en tĂȘte d'aller voir si le soleil ne brillait pas davantage ailleurs. Elle a donc profitĂ© d'une baisse des eaux pour franchir la mer Rouge et dĂ©barquer sur la pĂ©ninsule arabique. Jusqu'ici, on pensait que le premier passage avait dĂ» avoir lieu, entre - 70 000 et - 40 000 ans. Mais la dĂ©couverte d'outils façonnĂ©s par l'homme moderne datant de 106 000 ans repousse donc la conquĂȘte d'au moins 30 000 ans !
On a mĂȘme trouvĂ© le lieu de dĂ©barquement, dans le sultanat d'Oman. Il faut dire qu'Ă  l'Ă©poque le climat arabique Ă©tait humide : Ă  la place d'un dĂ©sert les nouveaux arrivants ont trouvĂ© un paradis terrestre constituĂ© de grandes prairies. L'occupation de ce nouvel Éden aurait durĂ© plusieurs millĂ©naires avant que l'homme ne poursuive sa conquĂȘte du monde. D'abord en empruntant la route du Sud-Est asiatique s'achevant en Australie, puis celle de l'est jusqu'au Japon, puis enfin la route du Nord, vers le Proche-Orient, puis l'Europe atteinte voilĂ  environ 40 000 ans.
Des Indiens dans l'AltaĂŻ
L'AmĂ©rique est le dernier continent conquis. Mais lĂ  encore, il y a du nouveau. Et du lourd ! GrĂące Ă  de nouvelles confidences de l'indic mitochondrial, des chercheurs de l'universitĂ© de Pennsylvanie ont identifiĂ© la terre d'origine des Indiens d'AmĂ©rique. Ne cherchez pas, vous ne pourriez pas trouver ! Il s'agit de l'AltaĂŻ. C'est une rĂ©gion montagneuse au coeur du continent eurasien, lĂ  oĂč se rencontrent la Chine, la Mongolie, la Russie et le Kazakhstan. Le grand dĂ©part aurait eu lieu voilĂ  15 000 Ă  20 000 ans. Quelques dizaines ou centaines d'individus auraient pris la route du nord-est. AprĂšs de nombreuses gĂ©nĂ©rations, leurs descendants auraient fini par atteindre le dĂ©troit de BĂ©ring qu'ils auraient traversĂ© en une ou plusieurs fois lors des glaciations, puis ils auraient descendu tout le continent amĂ©ricain. La dĂ©couverte rĂ©cente, par des chercheurs de l'universitĂ© du Texas, d'objets façonnĂ©s par l'homme dans l'État de Washington datant de 13 800 ans conforte cette hypothĂšse.
Depuis sa venue au monde dans un petit bled africain, l'homme n'a cessĂ© d'avoir la bougeotte. Les migrations font partie de sa nature. L'Europe et encore plus la France, situĂ©e Ă  son extrĂ©mitĂ© ouest, n'ont pas arrĂȘtĂ© d'ĂȘtre enrichies par des vagues d'immigrants. Il n'y a pas de raison que cela cesse...

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : c'est tellement vrai que lorsque cette tribu s'est mise en tĂȘte d'aller voir si le soleil ne brillait pas davantage ailleurs. une autre tribu qui avait pour nom Ait Marghad a prĂ©fĂ©rĂ© aller dans le sens contraire afin de capturer le soleil lorsqu'il se couchera.
Ces Haddou, Hro, SĂ©kkou et Hammou ne s'arrĂȘtĂšrent qu'au bord de l'atlantique faute de ne pouvoir plonger sous l'eau pour capturer le bel astre qui a disparu dans les profondeurs ocĂ©aniques!
j'espĂšre que Marie Lepen ne tombe pas sur cette Ă©tude. MĂ©prisant tout ce qui est arabe, elle risque de nous dire que ses ancĂȘtres font partie de la tribu qui a choisi la direction du soleil couchant !
 
le 06/02/2012 à 15:00

إن الانطلاق بالمغرب من من حالة إلى أخرى يتطلب عملا متميزا وابداعيا في تطوير عالم الأفكار كم قلت سابقا، كما يحتاج إلى رؤى متنوعة تطرح على جميع فئات المجتمع حتى يمكن تكوين
صورة عن ما يجب فعله مستقبلا في مختلف المجالات
والميادين
لذلك المطلوب عرض الأفكار المتنوعة التي تسهم في مجال تنمية وتطوير وتقدم البلاد،. طبيعة هذه الأفكار أن تكون متسمة باليحيوية للاستفاذة منها
والمطلوب ايضا أفكار تستفز المفكرين والمثقفين
لتجيب على اسئلة الواقع المتعددة والمعقدة
يتبع
سكو قرطيط الرباط
 
le 03/02/2012 à 00:53

الحاج علي سلام
اي مستقبل للمغرب مرهون بتغيير العقليات واعادة تنظيم الخارطة المعرفية للانسان ليتمكن من استخدام ممكنناته وطاقاته لفهم الواقع واتخاد القرار المناسب لننتقل من واقع سلبي متخلف الى واقع ناهض
البداية بثورة الأفكار وتنظيم العقل لمواجهة التحديات المعاصرة من تخلف وتجزئة وغيرها. إن الانطلاق بالواقع من مرحلة إلى أخرى يتطلب جهداً ضخماً في تطوير عالم الأفكار
يتبع
سكو قرطيط الرباط

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Je partage tout Ă  fait ton avis.
J'ai écrit il y a quelques mois, "Si on veut que l'édifice de notre société soit solide il faut que ses fondations soient bien construites.
les fondations d'un pays restent ses ressources humaines qui sont sa premiĂšre richesse. Or on peut disposer d'une richesse mais si elle est mal exploitĂ©e ou mal traitĂ©e, le taux de "dechets" risque d'ĂȘtre Ă©levĂ©!
Pour que l'or devienne de l'or on y ajoute certains additifs. MĂȘme chose pour une sociĂ©tĂ©. Les additifs pour une sociĂ©tĂ© ont pour noms, l'Ă©ducation avec tout ce qu'elle comprend, et bien sĂ»r l'enseignement. Sans ça, Ă  moins de tomber sur une pĂ©pite mais lĂ  Ă©galement, la probabiltĂ© est trĂšs mince !
 
le 01/02/2012 à 15:18

قد يحدث أن يعجز العريس عن معاشرة زوجته ليلة زفافهما، فتعتبر أم العريس أن ذلك من أعمال "التقاف"، لتسارع عند أول "فقيه" للقيام بما يعرف ب"فسخ التقاف وإبطاله"، أو اللجوء إلى عائلة العروس لتستفسر عن المصادر المحتملة لهذه الحالة التي واجهت العروسين، إذ شاع أن أعمال "التقاف"، تهدف بصفة خاصة إلى تدمير حياة من توجه ضدهم هذه الأعمال، كأن يُربَط الزوج عن زوجته ويعجز عن معاشرتها، أو يعيش

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : J'ai voulu juste tester si les textes Ă©crits en arabe peuvent ĂȘtre insĂ©rĂ©s sans problĂšme. Je copie ce paragraphe sans mĂȘme le lire et ne me rends pas compte qu'il traite un sujet peut ĂȘtre encore tabou pour certains, mais toujours prĂ©sent lors de la nuit de noces si ce n'est pas dans les espritl'des deux Ă©poux c'est dans ceux de leurs mamans (surtout celle du mariĂ©).
dans mon ksar, lorsqu'un marié est confronté à ce genre de problemes lors de sa premiÚre nuit d'amour avec la mariée, son "visir" prend son pantalon et le fait tremper dans les eaux du puits de la mosquée.
Je ne sais pas si aprĂšs cette imersion, les eaux du puits restent valables pour les ablutions des prieurs !!!!!
 
le 31/01/2012 à 18:37

Une nouvelle chronique vocale est insérée dans le site.
Pour l'écouter, cliquer sur le bouton vert en bas de la photo de la radio qui est sur le coté droit de la page d'accueil
Bonne Ă©coute
 
le 30/01/2012 à 17:26

Bonsoir Ssi Ali Ouidani, Ait Ghriss bonsoir.
Que des routes coupees (Ghriss versus ghriss) et que des oreillles coupees (Ait Aissa Oubrahim versus Ait Lhart), pour des terres tribales voire "ethniques". Le probleme aurait pu etre regle sous la dictature d'Hassan par la force des pouvoir publique. Ce ne fut pas fait. Aujourd'hui je ne vois qui poura le regler sans risquer son fauteuil. Le statuo quo va perdurer encore pour longtemps... Le schema directeur du developement urbanistique et agricole n'est pas pret d'etre etabli. Qui vit aujourd'hui des lopins "tribaux" eparpies bien qu'abandament arrose par la seguia. Qui vit de l'agriculture a Taflilet malgre le barrage Hassan Dakhil. Quand la tribu se mele aux affaires economiques, c'est le blocage total assure. La tribu regarde plus le passe revolu que l'avenir, et l'histoire ne se repete pas. Tribu dites vous! Ne sommes nous pas en 2012?

Réponse d'Ali Ouidani : Je comprends sans l'approuver le fait de barrer une route lorsqu'on s'estime lésé par le makhzen. Mais je ne comprends pas et je rejette ce que font certains habitants, qui parce qu'ils ont un litige avec une personne quelconque bloquent les routes et prennent les voyageurs en otages.
S'ils veulent bloquer, qu'ils bloquent le domicile de celui qui les a lésés et non une voie publique ou une route nationale!
Le Makhzen doit se ressaisir sinon ça sera la pagaille!
Pour les terres collectives, je me contenterais de dire combien de projets touristiques et agricole ont Ă©tĂ© avortĂ©s mĂȘme si leurs initiateurs font partie des ayant-droit ! Le Saoudien d'Amaglagal a plus de droit sur les terres d'igoulmimen que le fils d'un habitant d'Ighrem !
 
le 30/01/2012 à 10:39

Bonjour monsieur Ouidani,
L 'hymne à la tolérance ! (Il m'est impossible de citer les noms des chorégraphes , cependant: il y'a des danseurs du Bolchoï et du pavillon Noir)
Finale: La scĂšne du thĂ©Ăątre est tapissĂ©e par les danseurs de drapeaux. Le drapeau Irakien avec la devise Dieu est grand est posĂ© Ă  cĂŽtĂ© de la banniĂšre Ă©toilĂ©e des U.S.A; le drapeau bleu ,blanc rouge Français fait face au drapeau AlgĂ©rien; lĂ -bas, le drapeau d'IsraĂ«l, placĂ© entre celui de la Chine et celui de la Turquie, regarde le drapeau de la Palestine, qui ,lui-mĂȘme, est placĂ© entre le drapeau du Japon et de l'Iran...Etc. " RĂ©conciliez les uns et les autres dans la justice: soyez Ă©quitables, Dieu aime ceux qui opĂšrent dans l'Ă©quitĂ©." Alors Suivront mille ans de calme?!
Le ballet Preljocaj, dans une chorégraphie qui est une suite de tableaux, nous dévoile le destin des hommes et des sociétés. L'apocalypse, dans son sens étymologique , veut dire dévoiler, révéler; c'est la menace qui lÚve le voile et qui ouvre les yeux de l'homme; la menace qui annonce le désastre et qui pousse à engager les réformes; la lutte triomphante de la vérité; donc de la tolérance et de l'acceptation de l'autre.
Chaque fois que s'insinue dans les plis de la mĂ©moire, de la conscience de l'homme une idĂ©e, une croyance, une conviction, une certitude qui a plus d'importance que l'homme lui-mĂȘme, donc pour laquelle il peut tuer, alors se dĂ©gagent, chez l'homme, deux attitudes: transformer la terre en un cimetiĂšre pour les hommes qui s'opposent Ă  ses idĂ©es, d'un cĂŽtĂ©. Faire appel Ă  la raison ou Ă  la spiritualitĂ© et se poser la question pourquoi le chaos pour des idĂ©es? d'un autre cĂŽtĂ©.
Au Cambodge et au Vietnam, pour faire triompher ses idées, ses croyances, le matérialisme athée a fait deux millions de morts ; aux U.S.A. ,le libéralisme décomplexé et débridé tue, doucement mais sûrement , des millions d'hommes en leur imposant la misÚre, le chÎmage.
Dans une succession de paraboles, sous forme de tableaux, les chorégraphes montrent le divorce entre la doctrine, les idées et la marche effective du monde, la réalité. Dans un tableau, ils tiennent entre les lÚvres, comme le corbeaux de la fable de la Fontaine tenait un fromage dans son bec, des livres; donc il y'a des livres qui bùillonnent l'homme, qui lui interdisent de discuter, de chercher. C'est le rÚgne de la dictature intellectuelle! Dans un autre tableau, les hommes dansent avec des chaises qui les entravent, mutilent leurs corps; ils sont au service de l'outil et c'est outil qui utilise et mange l'homme. Dans un autre tableau, une pluie de chaßnes, des chaßnes tombent du ciel et emprisonnent l'homme , l'asphyxie, il est obligé de les porter; Il est alors balloté, remué, agité par les chaßnes, donc par des idéaux et des croyances.
Le mur, dans un autre tableau, symbolise une borne; une borne que les pouvoirs centraux, les Etats, imposent aux citoyens. Le pouvoir prétend que la borne est une protection pour les citoyens de la souillure, du vice que les étrangers veulent répandre. L'étranger, le fils de la rue, le sans logis, le mendiant est, dans toutes les civilisations, un danger ,une menace. L'étranger, c'est, selon les civilisations, le chrétien, le juif, le musulman, l'athée, la prostituée, l'émigré. Le mur, la borne protÚge le bon citoyen de "la débauche importée". Le petit peuple peut faire le mur...la mer, le vide et le néant l'attendent. En réalité, la borne protÚge les acquis et les avantages des puissants.
L'homme, en utilisant sa raison et sa spiritualitĂ©, a prit conscience des dangers, des dangers qui le menaceront s'il reste le jouet de ses idĂ©aux. Alors dans un tumulte, un sursaut de l'humain, il fait place Ă  toutes les identitĂ©s, Ă  toutes les devises, Ă  tous les drapeaux. Dans une joie fraternelle, chaque identitĂ© Ă©clate, se montre, s'exprime, parle, dit, apostrophe : Ă  chacune sa vĂ©ritĂ©, sa croyance, sa religion. Stop Ă  la dĂ©rive aveugle de homme!! Stop Ă  la honte d'ĂȘtre diffĂ©rent! Cependant, chacune, avant d'exprimer sa joie, a pris le soins de nettoyer sa banniĂšre? Dans ce nouveau dĂ©part de l'humanitĂ©, les hommes refusent les drapeaux gorgĂ©s de sang ! Le drapeau du Maroc sĂšche au soleil Ă  cĂŽtĂ© des drapeaux AlgĂ©rien et Français! Suivront mille ans de calme. Mille ans de prospĂ©ritĂ©, d'amitiĂ©. Amen. L'homme est-il capable, comme le suggĂšre la scĂšne finale, d'accomplir l'effort d'adĂ©quation Ă  cet avenir? Ample question.
P.S: Il m'a quitté, il m'a laissé seul et étranger. Dans une de ses rares colÚres, je le voix et je l'entends dire:" Chez-moi, dans cette maison qui est la mienne, il n'y a pas de blanc ni de noir, ni celui-là est grand celui-ci est petit; nous n'avons pas fait la prison pour ça!" Chez lui, des hommes s'insultaient, il n'avait pas apprécié. Voudra-t-il accepter ce texte comme un salut?

Réponse d'Ali Ouidani : Sans que tu nommes les chorégraphes, la description que tu fais des tableaux représentés par les danseurs donne une idée de la qualité de la représentation
Bssha Ă  Ba Brahim
 
le 29/01/2012 à 22:06

BONJOUR CHER ALI.Tu n'es pas sans savoir que dans l'ame de tout etre humain,les souvenirs les plus marquants restent incrustes dans la memoire de tout un chacun de nous Ce que tu as bien voulu evoquer sur le lieu de l'enterrement de feu HAMMOU MOKRANE est juste,cependant j'ajoute que ce cimetiere etait reserve aux Chretiens et aux devoues serviteurs du colonialsme.Pour tromper l'opnion publique,notre martyre y fut enterre avec tous les honneurs militaires et sans rituel musulman .Le transfert des depouilles s'est effectue dans un nouveau cimetiere cree pour les habitants du village et situe a BARRA N'IMNAYNE en face de l'huilerie de feu ICHOU BARGHOUZE.

Réponse d'Ali Ouidani : Effectivement il ya quelques tombes dans ce terrain situé sur la route de Tilouine en face de l'ancienne huilerie d'Ichou barghouz
 
le 29/01/2012 à 20:00

CHER ALI AMALIK ,CHERS LECTEURS. Tout d'abord,je me prosterne et prie pour le repos de l'ame de votre feu pere: SKOU OU AMLIK, qui a travaille loyalement dans l'ombre pour la cause nationale. Certes il etait mokhazni au service de la France pour gagner sa vie et celle de ses enfants, mais il agissait noblement et discretement avec les nationalistes du plus haut au plus bas niveau .Chaque fois que je me rendais a AGHBAOU N'KERDOUS pour remettre le courrier aux detenus politiques, feu votre pere me recevait chez lui et me presentait comme son fils ALI venu le voir (sa famille residait a Goulmima pour la scolarisation des enfants) et cela pour eviter tout soupcon du capitaine commandant des affaires indigenes et de ses informateurs. Parmi les detenus politiques qu'il y avait a AGHBALOU,je cite: FEUS MM:MOKHTAR SOUSSI, DRISS LAHAMDI, MOHAMMED EL FASSI, BALAFREJ, EL BEKKAY et BEN CHEMSI. Par la meme occasion,je m'incline et prie pour le repos de l'ame des mokhaznis qui ont activement collaborer dans la lutte pour notre independance.Je me limite aujourd'hui a rendre HOMMAGE a Feu HAMMOU MOKRANE (beau-pere de mon ami HADDOU OUHBI) qui fut assassine en le jetant du haut d'une falaise du HAUT ATLAS en pretextant qu'il a trebuche et chute en poursuivant un mouflant et ce lors d'une pretendue chasse organisee hypocritement pour l'eliminer physiquement et sans retard. La raison de cet acte odieux est que le defun a convenu d'une date avec les detenus politiques de Goulmima pour leur ouvrir la porte de la prison et celle du depot d'armes pour s'en enquerir et lancer la rebellion.Par malheur ,un faux prisonnier informateur a rapporte la nouvelle au colonnel,commadant le territoire AIT MARGHADS.Ce dernier s'est rendu personnellement tres tot le lendemain au domicile du MARTYRE et lui ordonne de l'accompagner avec quelques autres mokhazis pour une partie de chasse aux mouflons dans les cimes du HAUT ATLAS qui dominent notre region.Je vous demande chers lecteurs de mediter un instant et et de prier pour le repos de l'ame de tous les martyres dont le sacrfice a abouti au recouvrement de notre liberte ,de la fierte et de la dignite que nous ont legue nos ancetres . A SUIVRE...BONNE ET EMOUVANTE LECTURE.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Tu me replonges dans une mer de souvenirs ! Le fait que je sois gamin me donnait le privilĂšge moi et d'autres enfants dont je citerais Nasri Ha ou youssef, Belghitti mustapha et Moulay abderrahmane et bien d'autres de pouvoir rentrer chaque jour Ă  l'intĂšrieur de la prison pour remettre les repas de midi aux prisonniers. moi c'Ă©tait pour mon oncle Dani Assou plus connu par le nom de Daassou!
Je me souviens aussi de la tragĂ©die et de l'assassinat de feu Hammou Mokrane et je pense mĂȘme qu'il a Ă©tĂ© entĂ©rĂ© la premiĂšre fois dans le cimetiĂšre derriĂšre la petite chapelle avant de transferer sa dĂ©pouille Ă  Agoumad. (corrigez-mi si ce n'etait pas exact)
 
le 29/01/2012 à 16:45

Rebonjour Haj Ali; je voudrais ajouter à mon message ceci: plus tard quand on était CollÚge (1958-1961) Hsain continuait à s'interesser à la politique dont il ne cessait de nous parler à l'occasion de chaque évÚnement, majeur ou mineur. Et on appelait Hsain:" Attadamoun" plus par railleurie que par solidarité. N'est-ce pas Haj Hsain? Que DIEU nous pardonne nos nombreuses erreurs de jeunesse.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Attadamoune aya smoune !
 
le 29/01/2012 à 11:01

Lhaj Ali bonjour; Mr Hsain BERRI avait souhaité le témoignage de ceux qui sont encore en vie sur son patriotisme, bien qu'un peu tardif, voici le mien: nous étions en classe de CE2 (1954-55) Mr PUECH, notre Instituteur avait demandé à Hsain:"pourqoi ton frÚre est emprisonné? (il s'agit de feu Hammou BERRI) et Hsain de répondre sans hésitation et à haute voix:" parcequ'il veut que les Français quittent le MAROC". Il est à rappeler que Mr PUECH ne lui en a pas tenu rigueur. Par ailleurs j'ai appris par la suite que Hsain acheminait du courrier aux nationalistes détenus à Aghbalou N'Kerdous. Hsain qui avait une activité politique tres précoce pourra nous éclairer sur cette période historique peu connue surtout de la parts de nos Jeunes.Wa ma chahidna illa bi ma alimna! Avec toute mon amitié à tous les visiteurs du Site.

Réponse d'Ali Ouidani : Je rappelle aussi que feu Hammou Berri à été bléssé à la lÚvre par un éclat d'obus lors de la baitaille de Bougafer au Saghro. Ali ou Zaid Daali lui est né à Saghro, Son pÚre feu Zaid ou Daali était parmi les nombreuses familles de Ghriss qui avaient bataillé aux cotés des Ait Atta, aprÚs la prise de Goulmima par l'armée française en janvier 1932
 
le 28/01/2012 à 18:37

Chers lecteurs Bonjour. J'espere que mes interventions ne vous lasseront pas et que vous en tirerez un profit si humble soit-il .Je vais vous parler aujourd'hui sur un sujet d'actualite, en l'occurence,le changement de notre gouvernement et nos attentes de ce dernier et de tous les responsables chacun dans son domaine.Je vais vous citer un extrait du premier discours adresse a la nation en Novembre 1977,par LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI ,Feu LHAJ HASSAN GOULED APTIDON ,surnomme "Le vieux SAGE"a l'occasion de l'independance de ce pays:"Citoyennes ,citoyens,sachez que celui qui perd une heure dans son travail,perd toute une journee;celui qui perd une journee perd une annee et celui qui perd une annee perd une generation.Dans vingt ans les enfants d'aujourd'hui vous demanderont des comptes :QU'AVEZ-VOUS FAIT CE JOUR -LA,POUR NOUS ?" N'est-ce pas la une lecon pour inciter au devouement,a l'abnegation et au loyalisme. FRATERNELLEMENT VOTRE.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Tes interventions sont les bien venues cher Hssaine.
Quant Ă  nos attentes, je pense qu'elles sont aussi grandes que ce qui est attendu de nous !
 
le 27/01/2012 à 23:16

Bonsoir M. LHAJ ALI et salutations distinguées.
La visite précitée rentre BIEN dans le cadre de l'APS de l'étude du barrage sur Oued Rhéris.
Ci-dessous un extrait du rapport Ă©tabli par l'expert en date de 23/01/2012.
Barrage sur l’Oued Rheris
Compte-rendu de visite du 18 décembre 2011 faite par l'expert Français.
Dans le cadre des Ă©tudes d’APS confiĂ©e Ă  CID, cette visite avait pour objet d’examiner les conditions naturelles et le choix d’un site de barrage sur l’oued Rheris en amont de Tadighoust. Une Ă©tude prĂ©liminaire avait Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par HYDROTECHNICA Maroc en 1999.
CID a Ă©tabli une note : Etude de conception d’un grand barrage sur l’Oued Rheris dans la Province d’ERRACHIDIA – Conditions naturelles de la zone de projet – Identification des impacts et choix du site de barrage (20101006\MI\E\Identification Sites B.Rheris.AO). Pour la visite, la carte gĂ©ologique du Maroc au 1/100 000°feuille NH-30-XX-3 a Ă©galement Ă©tĂ©
utilisée.
1. Objectifs du barrage
Ces objectifs sont :
- l’irrigation des terres situĂ©es en aval ;
- l’alimentation en eau potable des centres avoisinants ;
- la protection des zones aval contre les inondations.
Les volumes de retenues seraient compris entre 37 et 72 Mm3 pour des hauteurs de barrages comprises entre 37 et 50 m de hauteur sur terrain naturel.

Réponse d'Ali Ouidani : merci cher ami pour la célérité de ta réponse
 
le 27/01/2012 à 16:12

Pour la réalisation d'un barrage sur le Ghériss, je pense que l'expert français s'est plutÎt déplacé pour la réalisation du Shéma de Dévelopement et d'Aménagement Urbanistique (SDAU) de la vallée du Ghériss lancé par l'Agence Urbaine d'Errachidia ( marché n° 15/09) et non pour un APS relatif à la conception d'un barrage sur le Gheriss.Tout en espérant me tromper, j'invite Mr. Khemou( que je tiens à saluer pour l'occasion) à bien vérifier l'information.

Réponse d'Ali Ouidani : Mr Khmou Lhaj Haddou et les lecteurs attendent ta réponse
 
le 27/01/2012 à 14:25

Bonjour Lhaj, vous avez bien voulu rĂ©activer le forum et je vous en remercie. Nous avons Ă©tĂ© si longtemp dĂ©pourvu de ce lien de communication. Ce retour nous rĂ©conforte, pour avoir le plaisir de lire nos ainĂ©s, que nous estimons tant, nos amis que nous aimons tant, et d'autres.... des notres que nous connaitrons et familiarisons certainement un jour. Bref, qu'il me soit permis d'adresser mes salutations Ă  Mr. HsaĂŻn BERRI, notre cher voisin, Ă  Lhaj Haddou Ouhbi, et M. Addi AAZZA, les deux revenants du notre Forum. A propos de ce qu'avait soulignĂ© M. BERRI, j'ajouterai le nom de famille Mouher pour l'Arbre gynĂ©alogique des Äit Ichou formĂ© par le trio : Nom de famille Chari (Enfants d'Ichou n' n'AĂŻt Ichou) , ZaĂąbou ( Enfants de Hmad Ichou) et Mouher (Enfants de Bassou Ichou). Ceci Ă©tant, il serait interessant de revenir Ă  l'origine des noms des ruelles du Ksar pour remonter dans le temps. Mes salutations Ă  toutes et Ă  tous. Lahcen Mouher de Rabat.

Réponse d'Ali Ouidani : J'espÚre que d'autres ainés imitent Lhaj Hssain et fassent profiter les jeunes de leur savoir et de leurs expériences
 
le 27/01/2012 à 09:16

Le crime parfait n'existe pas !
Avec l'avancée technologique ce qui n'était pas permis de connaitre hier, est devenu banal aujourd'hui. Vous voyez combien de crimes qui parraissaient hier parfaits ont été ulicidés aujourd'hui grùce à l'ADN.
J'ai retrouvĂ© dans les archives du courrier quelques spicimens de messages insultants dont les auteurs croyaient en les signant par un pseudo ou en donnant une fausse adresse ĂȘtre Ă  l'abris de se faire connaitre un jour.
Grace à certains logiciels décodeurs d'IP on finit par connaitre de qui il s'agit.
Mon Ă©ducation me fait hĂ©siter encore d'insĂ©rer un de ces messages avec le vrai nom de son auteur et de la ville oĂč il vit. Alors sans insĂ©rer le message je me contente de vous donner le pseudo, l'Ă©mail et la ville indiquĂ©e par l'auteur du message et en bas ses vĂ©ritables coordonnĂ©es avec son IP et le nom de la ville oĂč il vit.
A vous de trouver de qui il s'agit si vous le souhaitez.
Moi je sais de qui il s'agit, et j'ai toujours son message sous la main

Fausses informations:
Amal
amal2010@hotmail.com
Nice France

Vraies informations:
IP Address: 62.57.51.234
ISP: ONO
Organization: Cable i Televisio de Catalunya
Region: Barcelona (ES)

Le crime ne paie jamais pour son auteur a dit déjà quelqu'un !
 
le 26/01/2012 à 17:24

La rubrique Courrier est de nouveau opérationnelle. A vos claviers !
   
1-2-3-4-5-6-7-8-9
suivante >>
Messages : 401 à 434
Page : 9
Nombre de messages : 434