Courrier    
Ce livre d'or en françaisT A M R D O U L T ' N G HThis Guestbook in English
Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 101 à 150
Page : 3
Nombre de messages : 434
 
le 28/10/2013 à 21:15

Ses derniers temps, tu es devenu si allergique Ă  mes Ă©crits, qui cajolent, le plus ta nervositĂ©, alors qu’auparavant tu y rĂ©jouissais beaucoup avec, qu’à peine postĂ©s, ils apparaissent dans la rubrique courrier des lecteurs. Je ne sais pas pourquoi ? « Ikkak ka attayne oussana » Quelqu’un t’a intriguĂ© et manigancĂ©, je pense. Qu’est ce que tu as avec le pessimisme, le diable et la fin du monde ? C’est garce au pessimisme, qu’on connait l’optimisme. Quant au diable, en le maudissant le plus, on cĂŽtoie Allah. Et celui qui est au voisinage d’Allah, il est en sĂ©curitĂ© absolue. OĂč est donc, le problĂšme ? Pour ce qui est de la fin du monde, c’est notre destinĂ©e finale, lĂ  oĂč on pĂšse les atomes du bien ou du mal avec justesse et efficacitĂ©. N’est ce pas positif, instructif et gai ? Alors, Ă  ma connaissance, les choses se connaissent parfaitement par leurs rivales et antagonistes : L’optimisme et le pessimisme, le bien et le mal, le paradis et l’enfer, la satiĂ©tĂ© et la faim. wa kiss 3ala dalika
. Ila akhirihi 
.Etc.
Par rĂ©currence, ton cƓur qui Ă©tait si large et qui sĂšme Ă  tout vent, avec modĂ©ration et ouverture, est devenu si Ă©triquĂ©. Est-ce par Ăąge ? Je ne le pense pas, par ce que je te connais jeune d’esprit. Mais, Ă  mon avis, les barbons sont pour beaucoup de chose dans cette dissidence brusque. Dis : «Je cherche refuge auprĂšs d’Allah contre Satan le lapidĂ© » et reviens Ă  la raison.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Tu me reproches de te qualifier de Moufty, qui est un titre honorifique et tu te permets de traites les gens de barbons et moi de personne au cƓur Ă©triquĂ© par l'Ăąge ! Je ne vais pas polĂ©miquer lĂ  dessus et je te dis simplement, si tu as des choses intĂ©ressantes Ă  communiquer la rubrique t'est ouverte mais baraka des redondances et des hadiths dont la vĂ©racitĂ© est plus que douteuse !
 
le 27/10/2013 à 16:43

Cher Monsieur Berri ça y est, c'est Al Insaf wa Almousalha, tout ça est derriĂšre Goulmima et fait dĂ©sormais parti de la littĂ©rature. Je crois que c'est Zaid Oubjna qui avait dit Mkass Ikhssr yissm I goulmima Ourass nbad, awa ghrss keyine a sidna i ssin izamar noukni hat n'nghl idamn i ouidi!!! Le Grand Zaid a encore frappĂ© avec un couteau a double tranchant. Je crois que l'esprit rebelle ghrissois est la en 2 mots. Meme le defunt souverain est un peu Ă©gratignĂ©. Je crois qu'aux annĂ©es de plomb, seuls les troubadours et les fous peuvent s'exprimer librement! Et Zaid avait souvent soulevĂ© des sujet qui s'il sont Ă©crits l'enverrai droit Ă  Tazmammart. Bref c'est du passĂ© rĂ©volu, mais ne me dite pas que les Ghrissois n’étaient pas ostracisĂ©s Ă  cette pĂ©riode la. Vous soulevez Ă  juste titre le dĂ©sastre Ă©cologique du Bour Elkhorbat sur l'ensemble du Ferkla, Ghriss Ă©tant Ă©pargnĂ©. Mais pour quelque chose malheur est bon. Ce dĂ©sastre a poussĂ© les ferkli a prendre leur destin Ă  bras le corps, et les anciens mĂ©tayers sont devenus de fins mĂ©canos, chaudronniers, Ă©lectriciens, entrepreneurs qui fait que Tinejdad maintenant se complĂ©mente avec Tinghir. On sait faire des carrosseries de camions de A a Z et les tracteurs avec remorque benne. On vient de loin pour rĂ©parer sa voiture, pour souder ses portes etc. Sans oublier le tourisme qui est dĂ©sormais dans la culture des ferklis. Et toute ces femmes qui affluent chaque jour a Lbour pour gagner 60DH en une journĂ©e. Ce n'est pas bcp

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Que Dieu fasse qu'Afrkla prospĂšre encore plus et qu'Oubjna soit encore plus obtus que le nom qu'il porte !
 
le 24/10/2013 à 21:31

Si Ali Bonsoir,
Le couple se plaint de l’infertilitĂ© et la stĂ©rilitĂ© et on le questionne Ă  propos de leurs enfants ? DrĂŽle de comportement si, ce n’est pas absurde et dĂ©raisonnable. Beaucoup des gens trouve du plaisir Ă  enfoncer le fer dans la plaie et se rassasie de la douleur des autres.
Le monde actuel est Ă  l’envers, les gens, en descendant vers l’abĂźme, croyaient qu’ils grimpent et escaladent les Ă©chelles. Mais, vers ou ? Vers le nĂ©ant, l’illusoire et l’utopique. La raison fut absente, l’hypocrisie gagne du terrain entre les amis et bonjour la misĂšre ! Bonjour la discordance ! Un point d’orgue, la main du diable s’est mise de la partie.
La lueur de la fin du monde surgit Ă  l’horizon. La chĂšvre rejette ses petits et court derriĂšre le chacal. La poule, tout en caquetant, claquetant et gloussant, continue Ă  donner des Ɠufs. Le phĂ©nomĂšne de contre nature se produit. Ce sont les miracles de la vie actuelle. A bons entendeurs. Merci.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : SSI LahsĂšne, Baraka de brasser le pessimisme, le diable, la fin du monde.
Quelque chose de positif, d'instructif et de gai s'il te plait.
dans un instant j'irai à la mosquée et j'écouterais avec plaisir ce que Abou Houraira a rapporté, et ça sera suffisant pour que je retrouver le bon chemin le cas échéant !
 
le 22/10/2013 à 17:35

OH!Hsaine! Comment oses-tu triturer dans une plaie cicatrisée dont ont été victimes et été torturés innocemment plusieurs jeunes.Sais-tu qu'aprÚs cinq ans,l'auteur de l'acte,qui n'est pas de Goulmima,a été dénoncé par son ex aprÚs leur divorce et qu'aprÚs son jugement,une excuse administrative et judiciaire à été adresses à la Djamaa du ksar?
STP,ramenés-toi a la sagesse et parles-nous des sujets de ton domaine que nous apprécions tant.
 
le 22/10/2013 à 15:21

(Suite)
Je cite parmi les plus Ă©tendus et plus fertiles ,laisses Ă  la chaleur torride du soleil et Ă  l'ensevelissement des tempĂȘtes de sable,les bours suivants:
-CHTAME a Izilf
-AMAGHA entre Igli et touroug
TAKHALTE a Tadighouste
-OUJABRE a Taltefraoute
-MEZLAGHAD et BARA N'IESSANE a Goulmima
-AZAGHAR entre Assoul et Ait Hanni
Ces bours sont de grands greniers quand la pluviométrie est généreuse
Je termine en disant:"Quand on veut animer AHIDOUSSE on tappe sur la peau du tambourin et non sur son cadre (adage local).

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Je partage complĂštement ton point de vue
 
le 22/10/2013 à 14:55

BONJOUR LES AMIS(es)
Tout en respectant,les diverses et mĂȘme divergentes opinions a propos de l'unique ouvrage dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© au bour d'EL KHORBATE et qu'on a appelĂ© "revalorisation de la palmeraie "de cette contrĂ©e,permettez-moi de mettre ma main a la pĂąte .Je veux particuliĂšrement aux plus jeunes qui ne savent grand chose sur les annĂ©es florissantes de notre rĂ©gion en gĂ©nĂ©ral et de la palmeraie "LKHIR BATTE" en particulier.Avant les annĂ©es 75,cette oasis s'Ă©tend de SELMA a KMACHEet l'assif ferkla aux limites des trois ksours de SATTE,Ă©tait un fascinant lieu paradisiaque.Les habitants avait l'autosuffisance,voire mĂȘme un excĂ©dent en dattes de qualitĂ© supĂ©rieure (fa gousse entre autres),en cĂ©rĂ©ales et en luzerne.Les belles vaches de race locale ,Ă©taient de bonnes laitiĂšres,les brebis "Demmane"donnaient entrĂ© trois et six agneaux par portĂ©e .Quiconque a connu ces annĂ©es prospĂšres ,pleure aujourd'hui Ă  grosses larmes en traversant ce dĂ©funt bosquet de palmiers et ces terres fertiles blanchie par l'aridite .Ne pensez -vous pas que c'est la reconstitution de cette palmeraie qui est prioritaire pour subvenir vraiment aux besoins des plus dĂ©munis sachant que les exploitations agricoles du bour appartiennent en majoritĂ© aux familles aisĂ©es et qui bĂ©nĂ©ficient dĂ©jĂ  de grandes subventions de l'Ă©tat?Si on tient vraiment Ă  mettre les bours en valeur,pensons Ă  ceux qui sont plus Ă©tendus et plus fertiles et dont la plupart des paysans nĂ©cessiteux tireront profit.( Ă  s
 
le 21/10/2013 à 21:11

Si Ali Bonsoir,
Oublions un peu, ici-bas et pensez Ă  l’au delĂ , car cette tranche de vie est comme si on passe sur un pont. Chacun est Ă  une distance pour ĂȘtre sur l'autre rive.
Allah a dit dans la sourate «Attaghaboune » La grande perte, verset 15 : « Vos biens et vos enfants ne sont qu’une tentation, alors qu’auprĂšs d’Allah est une Ă©norme rĂ©compense ». La richesse en addition avec les enfants risque de dĂ©vier la personne de la bonne voie. C’est pour cela qu’Allah nous met en garde contre ses deux acquis, pour pouvoir les manipuler dans le bien d’ici-bas pour l’au delĂ .
Actuellement, heureux, celui qui a rĂ©ussi Ă  joindre cet utile Ă  cet agrĂ©able. Immaginez ce qu’avait dit un « Ouhlidou », il y a belle lurette, lorsqu’il a Ă©tĂ© questionnĂ© Ă  propos de ses enfants. Il rĂ©pondit : Dghik ayda ssafrahne i3dawne : C’est maintenant qu’ils (les enfants) rendent les ennemis, heureux : M’ch dattadoune ammi karfane. M’ch Dattatchane ammi khiden. Mch Guane ammi mmoutene. J’explique pour les non berbĂ©rophones : Quand ils marchent, on dirait qu’ils sont enchainĂ©s, quand ils mangent, on dirait qu’ils ont perdu la raison et quand ils dorment, on dirait qu’ils sont morts. Ighzane ouhlidou. Ainsi bien dit ouhlidou.

Réponse d'Ali Ouidani : SSI Lahcen, ça fait plus de 14 siÚcles que les gens discutent de l'au-delà et des affaires religieuses sans arriver à s'entendre. Alors laissons les problÚmes de l'au-delà et parlons de la vie quotidienne ici-bas !
 
le 21/10/2013 à 20:10

Bonsoir Ssi Lhaj, Evidemment qu'il s'agit d'un coup de gueule Ă©manant de ma petite personne. Les ghrissois mĂ©ritants ne se comptent pas sur les doigts d'une mains. A commencer par ce cher monsieur tenace qui nous a crĂ©e cette page que je consulte quotidiennement et dont j'admire la luciditĂ© des propos depuis 9 ans. Une premiĂšre dans notre rĂ©gion d'avoir quelque chose de durable, de spontanĂ©, de bĂ©nĂ©vole et de haut niveau culturel. Si seulement on lit cette espace Ă  grande Ă©chelle. Nous sommes malheureusement francophones et nous ne pouvons pas nous aventurer dans les pages de fins lettrĂ©s arabophones! Vous Ă©tiez happĂ© par des fonctions dans les capitales du royaume, vous Ă©tiez impressionnĂ© par la machine fassi au point que vous cherchiez Ă  leur ressembler sans avoir la mĂȘme assise de lĂ©gitimitĂ© envers les institutions. Vos ancĂȘtres Ă©taient des lions, votre contrĂ©e ( la notre au moins jusqu’à rĂ©cemment, Tinejdad, Mellaab, Assoul Ait Hani faisaient partie du Cercle du Ghriss) Ă©tait rebelle. Nous sommes happĂ© par l’émigration. Ici Ă  Montpellier nous avons une vie culturelle aussi plate que la plaine qui va du Ghriss Ă  Fezna. J'ai eu la chance d'avoir usĂ© des bancs de votre LycĂ©e des plus distinguĂ©s et de me marier avec une fille des vĂŽtres depuis 14ans. Certains des vĂŽtres ont Ă©gorgĂ© des chiens et je finis par la citations d'un des poĂštes rival des vĂŽtres: Mkass ikhsser yism i Goulmima ourass nbad.... sans rancune!

Réponse d'Ali Ouidani : Goulmima, ne périra jamais. La symbolique n'Igdane a bien plus que le sens péjoratif et réducteur que tu sembles lui donner. d'autres y voient la rébellion qui continue d'habiter les populations de ce ksar.
Regarde cher ami toutes les localitĂ©s de la rĂ©gion. Ne souffrent-elles pas du mĂȘme mal que Goulmima. OĂč sont leur cadres et leurs diaspora ?
Ce n'est qu'une question d'échelle que le phénomÚne est plus visible à Goulmima.
 
le 21/10/2013 à 14:08

Errata
Je prie les chĂšres lectrices et chers lecteurs de m.excuser pour deux erreurs intentionnellement parues dans mon dernier article:
1) Lire 1981 au lieu de 1961 '
2) Lire tribus au lieu de tributs .
Remerciements.
 
le 20/10/2013 à 15:48

J'ai trouvé un certain plaisir en lisant le plaidoyer de Ssi Hssain sur la mise en valeur du Bour de Tinejdad en liaison avec la derniÚre visite royale à ce site si ce n'est sa conclusion quelque peu satirique pour ne pas dire inamicale à l'endroit de Ghriss,"aller à Ghriss pour entonner des chansonnettes"en parlant du Roi.Mr Hssain aurait-il mal compris le sens de mon dernier commentaire sur le sujet pour exprimer un tel sentiment ou pensait-il réellement ce qu'il a écrit comme s'il y a une adversité entre Ghriss et Ferkla?J'ai rùlé parce que les responsables n'ont pas associé la vallée de Ghriss aux différents programmes de développement financés par l'Etat et loin de moi un quelconque ressentiment à l'égard de Ferkla que je considÚre comme Ghriss car le sort et l'avenir des deux entités sont liés pour des raisons diverses et nombreuses.Et ce n'est pas la premiÚre fois que je l'exprime.Par ailleurs il y a aussi à Goulmima des projets agricoles qui méritent des encouragements et le soutien des pouvoirs publics.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Le Ghriss et le Ferkla se complĂštent
Et si Tinejdad n'existait pas, Ghriss l'aurait créée et vice-versa !
 
le 19/10/2013 à 17:40

Suite de mon Ă©crit.
Si Ali Rebonjour,
Peut ĂȘtre, Comme disait l’adage populaire de chez nous: Ayenna takka tissagnite atik yighriss Ă  Ait Ghriss? nous voulons Ă  nos enfants de subir ce qu’avait subit le fil en suivant l'aiguille? Vous ne voulez pas que notre progĂ©niture soit alignĂ©e dĂšs le dĂ©part? Ou bien, il faut la rendre tordue pour chercher Ă  l’aligner de nouveau? N’est-il pas bon de chercher faire un compromis entre notre Ă©ducation et celle des jeunes d’aujourd’hui pour minimiser les dĂ©gĂąts? Un conflit de gĂ©nĂ©ration existe toujours. Mais il faut penser au passĂ© pour bĂątir le futur.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Nous n'avons pas Ă  rougir de ce que nous Ă©tions et de que nous sommes devenus ! Et je pense que c'est la mĂȘme chose pour toi aussi!
 
le 19/10/2013 à 17:35

Si Ali Bonjour,
Si, nous, jadis, nous Ă©tions dĂ©viĂ©s un peu de la bonne voie, dans notre jeune Ăąge, c'est parce que nos parents ne savaient pas comment nous guider et croyaient, malheureusement, en plus, que nous Ă©tions parfaits et rectilignes. Une chose dont je suis sĂ»r et certain, est que la pudeur existait et le respect mutuel de l’autre enjoignait. La dĂ©sinvolture de jadis n’est pas comme celle d’aujourd’hui. Les moyens de communications qui nous faisaient dĂ©faut, jadis, altĂšrent notre dĂ©viation. Maintenant, avec l’internet le GSM, la fille peut Ă©changer des propos vulgaires et rebattus avec un enfant, tout en souriant Ă  sa maman qui prĂ©parait le repas et Ă  son pĂšre derriĂšre les ustensiles du thĂ©.
Effectivement, la libertĂ© est recommandĂ©e, et pour la fille, et pour l’enfant. Mais, tolĂ©rer une libertĂ© jusqu’au manque de la pudeur, je le vois anti tolĂ©rance et anti islamique. Qu’allez-vous me dire d’une jeune fille et un jeune garçon qui partent main Ă  main, devant tout le monde, pour une promenade de « Taqarfiyte » dans les champs et un Ă©couteur de l’un de leur GSM, sur l’oreille du garçon et l’autre sur celle de la fille? Ce n’est pas la mĂȘme chose, si Ali. Autrefois, la fille faisait sa besogne, tout en discutant avec un garçon dans le respect mutuel. Ce qui soulage sa probe et son honnĂȘtetĂ©. Aujourd’hui, comme a dit la grenouille :Il s’agit d’une autre eau. Amane yadne aya Ă  si Ali.
 
le 18/10/2013 à 17:33

Suite... Je dis bien ACHETE, car son statut lui permet de s'accaparer autant qu'il veut d'hectares fertiles du Ghriss. Il n'a pas choisi Agadir comme d'autre haut gradĂ©. C'est avant tout une passion. Il a dĂ©pensĂ© des fortunes pendant 40 ans. Il atout essayĂ© de l'olivier, pommier, en passant par l'amandier et la luzerne. Des que ça produit il arrache et cultive. A la fin il a dĂ©couvert que seul le palmier dattier est le seul viable pour ainsi donner raison Ă  nos ancĂȘtres dont seul cet arbre beni des Dieux peut les sauver dans les pĂ©riodes de disette et de vache maigres (Achqqouf). Donnant l'exemple Ă  d'autre, de nombreux Bouris sont dĂ©sormais prospĂšres et le cercle vicieux des cycles de sĂ©cheresses d'une agriculture cĂ©rĂ©aliĂšres est dĂ©sormais rompu, le palmier consommant 1/100 des ressources hydrique de l’équivalent cĂ©rĂ©ale ou Luzerne. L'ORMVAT le dernier des cancres, n'a rien vu venir. Ce n'est que maintenant qu'il loue les qualitĂ©s du palmiers dattier aprĂšs que des analphabĂštes et des cancres le lui ont appris. Nous sommes dĂ©jĂ  au stade du photovoltaĂŻque alors que lui raisonne encore en seguia, et vitro-plants (nous avons nos tayawine et nous n'avons plus besoin de lui). Trop tard! Si le Roi ne rend pas visite Ă  Lbour, ou des vies entiĂšres ont Ă©tĂ© sacrifiĂ©es, je ne vois pas ou'est-ce qu'il peut aller. Aller Ă  Ghriss pour entonner des chansonnettes!

Réponse d'Ali Ouidani : Un bel article, qui mérite mieux que sa derniÚre phrase.
Chaque localité a ses atouts mais aussi ses cotés cour. Dire qu'à Ghriss il n'y a rien d'autre qu'entonner des chansonnettes est trÚs réducteur pour cette grande oasis.
 
le 18/10/2013 à 17:19

Bonsoir Ssi Ali, a propos de la visite du Roi dans la rĂ©gion. Il est temps que le Roi rende visite Ă  Lbour le pionnier de l'agriculture rĂ©gionale, le poumon Economique de Tinejdad qui fait vivre une multitude d'ouvriers, d’ouvriĂšres et d'artisans locaux. Lbour est avant tout la rencontre d'une terre fertile et l'argent de l’émigration. L’exiguĂŻtĂ© du domaine cultivable dans le Todgha a poussĂ© les jeunes Ă©migrĂ©s tinghirois Ă  investir dans ces terres fertiles et assurer l'approvisionnement familial en cĂ©rĂ©ales. C'est ce qui a poussĂ© mon dĂ©funt pĂšre poussĂ© par sa mere Khorbati Ă  quitter son patelin isolĂ© d'Ikdmane pour s'installer Ă  Lbour et nous assurer le pain quotidien sans avoir Ă  l'acheter ni Ă  aller faire la saison des moissons de l'Azaghar. Notre exploitation et celle de centaines d'autres (Todgha, Saghro, Dart Gwnat) n'ont jamais Ă©tĂ© rentables et tout l'argent de l’émigration y a passĂ©. Les sĂ©cheresses se succĂ©dĂšrent, le carburant flambe les Ă©quipements peu fiables pour une agriculture qui n'a de viviere que le nom. La sĂ©cheresse des annĂ©es 2000 a poussĂ© vers la faillite et l'abandon la moitiĂ© des exploitations ( on a mĂȘme rĂ©pertoriĂ© des suicides). L'ORMVAT, organisme INUTILE ne nous Ă  jamais aidĂ©. Ses 30 fonctionnaires du paysannat de Lbour, florissant autemps des français, passaient leur journĂ©es Ă  jouer Ă  Fliy. S'il est un homme que tous les Bouris doivent respecter voire vĂ©nĂ©rer c'est un Goulmimi que je ne nommerai pas. Ancien colonel de la gendarm
 
le 15/10/2013 à 23:21

Bonjour Haj Ali; 3id Moubarak sa3id au modĂ©rateur du Site ; Ă  tous ses visiteurs ; Ă  tous les Ghrissois d' origine et de cƓur ; avec une mention particuliĂšre Ă  nos deux chers amis et animateurs: Haj Hsain Berri et Haj Lahssene Fadlaoui qui sauront apprĂ©cier le sens de cette mention fraternelle.
 
le 14/10/2013 à 22:00

Chers amis,AID MOUBARAK SAID
Suite au dernier article de M OUIDANI dans la rubrique :"Quoi de neuf",voici un constat personnel plausible d'ĂȘtre partage.
Depuis des temps recules,la claustration de la fille n'a jamais Ă©tĂ© de mise chez AIT MARGHAD et AIT HDIDOU.La promiscuitĂ© n'est pas perçue comme une attitude contraire aux biensĂ©ances,mais a l'inverse la sociĂ©tĂ© des deux tributs la considĂšre un stade d'Ă©volution ou les jeunes tourtereaux apprennent a se connaĂźtre mutuellement en usant d'une caractĂ©rologie innĂ©e qui aboutit dans la plupart des cas Ă  l'union lĂ©gale.C'est aprĂšs le choix dĂ©terminant entre les promis et les promises qu'interviennent les parents pour officialiser les noces.L.entente prĂ©alable et le libre choix des partenaires sont d'une importance capitale pour la survie et la continuitĂ© des couples chez nous.En effet,lors de l'enquĂȘte que j'ai menĂ©e en 1961 auprĂšs des tribunaux locaux,dans le cadre de mon mĂ©moire pour l'obtention du diplĂŽme d'Inspecteur de l'.education Nationale,intitule "LA SCOLARISATION DES FILLES CHEZ AIT MARGHAD",il s'est avĂ©rĂ© que le pourcentage des divorces dans la population de notre tribut est trĂšs moindre par rapport Ă  celui des tributs et ethnies avoisinantes.
Certes,un nombre infime de cas isolés de dépravation est a noter,mais il serait sage pour la génération avancée de voir la candeur d'une grande page blanche et de laisser outre une ou deux petites taches qui s'y posent accidentellement.
 
le 12/10/2013 à 23:56

Si Ali Bonjour,
Je vois que le titre de ta chronique ne convient pas avec le contenu. Mais, je le trouve amusant comme titre, puisque rien ne marche pas dans ma région.
Tant que la plate forme n’est pas bien faite et prĂ©parĂ©e par toutes les ethnies de la rĂ©gion et que chacun de nous ne tourne pas le dos aux diffĂ©renciations et discriminations qui existent, n’espĂ©rez rien en contre partie.
Tant que chacun rejette l’autre, mĂȘme si son idĂ©e est bonne, rien de nouveau ne verra le jour.
Tant que celui d’en bas tire le pied de celui qui monte l’escalier et celui d’en haut donne un coup de pied Ă  celui qui le suit, pour ĂȘtre seul au sommet, notre faim ne sera jamais dĂ©saltĂ©rĂ©e.
Tant que nous aimons,toujours, nager dans l’eau bouilleuse, comme des tortues, rien que pour ne pas travailler dans l’illumination absolue, dites : Adieu aux nouveautĂ©s et au dĂ©veloppement.
Tant que l’intĂ©rĂȘt personnel l’emporte sur l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral, venons prier, une fois pour toute, la salat « Al janaza » sur notre rĂ©gion.
Alors, Allah a dit dans la sourate Al anfale (le butin) verset 53: « C’est qu’en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifiĂ© un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-mĂȘme. Et Allah est, Audient et Omniscient. Aussi dans le verset 70 de la mĂȘme sourate, Allah a dit : « Si Allah sait qu’il y a quelque bien dans vos cƓurs, Il vous donnera mieux que ce qui vous a Ă©tĂ© pris et vous pardonnera. Allah est Pardonneur et MisĂ©ricordieux.

Réponse d'Ali Ouidani : désolé si toi tu ne vois pas de rapport entre le titre de la chronique et son contenu. d'autres ont bien saisi mon message
 
le 11/10/2013 à 22:43

Si Ali Bonsoir,
Mon pĂšre dĂ©funt, qu’Allah l’ait en sa sainte misĂ©ricorde, un jour, m’avait dit : « Sfalde Ă  Mammi : Hane chwiyte tafane meddane hate timmou3darte aynnagh .». Je traduis : « La ruse que les autres arrivent Ă  dĂ©tecter est une folie par excellence ». Je n’avais pas donnĂ© beaucoup d’importance Ă  ce que m’avait dit Lmarhoume, tenant compte de mon jeune Ăąge et mes prĂ©occupations juvĂ©niles de notre temps, Ă  savoir : Les Ă©tudes, takarfiyte et Ihidasse. Ce n’est qu’en grandissant, que je commence Ă  saisir le contenu petit Ă  petit, pour dire que beaucoup de gens qui te sourient dans le visage, ne le fond que par intĂ©rĂȘt ou par hypocrisie. Machinalement, la scĂšne du chien et du chat me survint comme idĂ©e. Le chien tenant un morceau de viande, rencontra un chat affamĂ©. Ce dernier lui demanda de dire le mot : »Akssoum ». Le chien en ouvrant la bouche pour prononcer le mot, fait tomber son morceau de viande que le chat harponna immĂ©diatement et grimpa sur un arbre. Ce n’est rien dit le chien, en souriant, alors qu’au fond de lui-mĂȘme, il broyait le fer et Ă  ton tour, mon ami le chat, dis : « Akssoum ». Le chat lui rĂ©pond « Jaijjai » tout en tenant le morceau de viande entre ses dents. Allah ait nos dĂ©funts, tous, en sa sainte misĂ©ricorde. Amine.

Réponse d'Ali Ouidani : Alors la prochaine fois que je te demande de dire Aksoum, réponds-moi: Jaijjai
 
le 11/10/2013 à 14:16

Bonjour Ali.La derniĂšre visite royale Ă  la province d'Errachidia m'a laissĂ© un goĂ»t amer parce que, ni Goulmima,ni la vallĂ©e de Ghriss n'ont fait l'objet d'aucune attention Ă  l'instar de Ziz et de Ferkla.Inaugurer et lancer des projets Ă©conomiques et sociaux de part et d'autre de Ghriss n'est pas dans l'intĂ©rĂȘt du dĂ©veloppement harmonieux et Ă©quilibrĂ© de la province et de ses habitants.Annoncer un programme de plantation d'un million de palmiers dans la province et en exclure la vallĂ©e de Ghriss laisse perplexe car, mĂȘme si nos Ă©lus ne se manifestent pas par leur dynamisme et leur volontĂ© de faire avancer leur rĂ©gion,il est du devoir des responsables provinciaux et centraux de veiller Ă  une rĂ©partition Ă©quilibrĂ©e et juste des projets de dĂ©veloppement financĂ©s par l'Etat.La terre en abondance Ă  mettre en valeur,les ressources hydriques aussi bien superficielles que souterraines,la demande et la main d'oeuvre ne manquent pas.Alors pourquoi cette sĂ©grĂ©gation?

Réponse d'Ali Ouidani : Comme je l'ai écrit dans ma chronique, si notre déception est grande, c'est parce que notre attente l'est aussi
Nous constatons malheureusement un manque flagrant d'équité dans la répartition des programmes de développement envers Ghriss et sa vallée.
Pour quelle raison ?
La question reste posée
 
le 11/10/2013 à 12:29

Si Ali Bonjour,
J’ai toujours Ă©tĂ© contre l’insertion de mauvais propos sur notre site bien aimĂ©. Mais le tolĂ©rer Ă  certains et l’interdire aux autres, cela veut dire que tu uses de la façon : deux poids deux mesures. Ma rĂ©ponse Ă  l’intervention de « wad ourrigh adinigh » du 19/09/2013 Ă  19h06mn a Ă©tĂ© censurĂ©e, malgrĂ© que je fusse visĂ© dans son Ă©crit. Le 08/10/2013 Ă  14H10mn, le mis en cause a rĂ©cidivĂ© sa stupiditĂ© en Ă©crivant mon nom FADHAOUI au lieu de FADLAOUI. Ce qui dĂ©montre son asthĂ©nie Ă  appeler les gens par leurs noms. En plus, ton commentaire Ă  son Ă©crit confirme qu’il s’agit de moi non pas de quelqu’un d’autre, puisque tu as citĂ© MOUFTY. Sans ton commentaire, je n’aurais pas manifestĂ© par mon Ă©crit que tu as censurĂ© sans aucune justification valable. Je laisserai le soin de rĂ©ponse Ă  FADHAOUI. « Qu’Allah dĂ©voilera les secrets et les intimitĂ©s de celui qui est Ă  la cause de ceci ». J’ai horreur des mots que tu as laissĂ© passer devant les mots censurĂ©s.
Pour clore, permets moi de te dire, que cette fois ci, tu n’es pas intĂšgre dans ton jugement et que l’aiguille de ta balance est beaucoup inclinĂ©e du cotĂ© de Goulmima sur le cotĂ© Ferkla. Ne me dis pas non. Ç a se voit Ă  l’Ɠil nu. Merci pour mes amis qui ont manifestĂ© la disposition en m’appelant Ă  eux et Ă  toute l’instance je vous demande pardon et Aid Moubarek Said.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Et voilĂ  que mon ami me qualifie de "RĂ©gionaliste" !
ce que je rejette, car pour moi Goulmima, Tinejdad, Amagha ou Ijyal, ne font qu'un
Pour mettre un terme à ces attaques entre vous, c'est vrai que j'ai choisi commencer par ne pas insérer ton message pour la simple raison que je pensais qu'entre toi et moi nous nous permettons certaine "dérapages" amicaux et qu'au lieu de m'en vouloir je pensais que tu me comprendras.
Je t'informe que d'autres messages qui font allusion aux échanges entre toi et Lhaj Hsain ne sont pas également insérés.
Désolé, si tu penses que je t'ai lésé, ce n'est du tout mon but ni mon intention.

Et pour éviter tout problÚme, dorénavant, je serai vigilant et à part les commentaires et les critiques de mes écrits et mes chroniques, et je n'insÚrerai plus de messages qui commenteraient les écrits des autres.
Faites donc part de vos idées et respectez celles des autres !
 
le 02/10/2013 à 20:48

Le raĂŻs claque le tambourin et la danse commence. Sur des tapis couleur sang, la rangĂ©e des femmes fait face Ă  celle des hommes, c'est la danse de L'ahwache, la danse du printemps: les rĂ©coltes sont bonnes, les enfants ont grandi alors il faut les marier. Cette danse traditionnelle est un art qui exprime la joie, le bonheur. Le journal "Alqus" a consacrĂ© un article Ă  cette danse et les commentaires de ses lecteurs m'ont blessĂ© et choquĂ©. Comment transformer une danse de bonheur, de concorde en guerre des mots, les armes ne sont pas loin? Le premier commentateur exprime , devant la beautĂ© de la danse, le dĂ©sir d'assister Ă  un Ahwache. Le deuxiĂšme met le feu aux poudres en disant:" les vĂȘtements et les beaux visages des femmes indiquent que l'origine des Amazighens est le YĂ©men "(ThĂšse de Benoit MĂ©chain) ."Non, c'est impossible, dit le troisiĂšme, les YĂ©mĂ©nites sont bronzĂ©s et la couleur de leurs yeux est le noir, alors que les Imazighens sont blancs de peau et la majoritĂ© a des yeux bleus." Les commentaires suivants, se voulant scientifiques, font entrer l'A.D.N. dans le dĂ©bat. Mais c'est la faut Ă  L'Europe, alors un participant dit: Tu ne lis que les livres de tes maĂźtres Français, vas au musĂ© de Londres, tu dĂ©couvriras que l'ancĂȘtre des Amazighens est "Sam", l'un des trois fils de NoĂ©, partit avant l'Islam Ă  la conquĂȘte du Maghreb. Loin de l'Ahwache, ce dĂ©bat, les mots avec lesquels il compose la rĂ©alitĂ©, ne dit pas l'amour, mais l'affreuse rĂ©alitĂ©
 
le 30/09/2013 à 22:20

Si Ali Bonsoir,
L'Imam Malik a dit : « La Sunna est comparable Ă  l'arche de NoĂ©. Quiconque s'y embarque est sauvĂ© et celui qui s'y refuse est noyĂ© » Un aliĂ©nĂ©, parfois, fait sortir des vĂ©ritĂ©s de sa bouche. Mais, le pauvre n’est pas conscient, malheureusement, de ce qu’il avance. Et un autre aliĂ©nĂ© va dans le sens d’admiration, jusqu’à le qualifier de savant, alors que le fou ne peut ĂȘtre qu’un fou par excellence.
Iblis, en n’arrivant pas Ă  piĂ©ger l’un des compagnons de prophĂšte, se montrait Ă  lui sous la forme humaine et lui conseillait le bien. En arrivant chez le prophĂšte, L’homme lui racontait son histoire et le prophĂšte rĂ©plique : « Sadaka wa houwa kadib » Il a dit la vĂ©ritĂ©, tout en Ă©tant menteur. Telles, sont les manigances des diables humains, actuellement.

Réponse d'Ali Ouidani : Et si on laissait un peu de coté, Mouslim, Malik et Abou Houraira pour parler un peu de ce qui préoccupe notre quotidien ?
 
le 28/09/2013 à 18:54

Bonjour Monsieur ouidani
1°) Ne nous demande de nous astreindre à ce que tu dis, nous ne te demandons pas de t'astreindre à ce que nous disons. Que le salut soit avec toi.
2°)Le chĂątiment des savants est la mort du cƓur et la mort du cƓur vient avec la recherche de l'ici-bas par l'intermĂ©diaire du savoir de l'au-delĂ .
3°) L'homme est savant tant qu'il cherche le savoir. Le jour oĂč il croit l'avoir acquis, il devient ignorant.
4°) Celui qui donne un avis sur toutes les questions que les gens posent est un fou!
5°) Le savoir est de trois sortes: un livre claire, une tradition bien adoptée et" je ne sais pas!"
6°) le savoir n'est pas dans les discours nombreux mais c'est une lumiĂšre qui est projetĂ©e dans le cƓur.
7°) Il y aura à la fin des temps un peuple qui ne connaßtra que la polémique.
8°) Si vous voyez beaucoup d'amis à un savant, sachez qu'il est confus car s'il disait la vérité, il serait haï.
9°) Celui qui interprÚte le Coran selon son opinion n'aura qu' à prendre un siÚge en Enfer.
10°) Qualifier la foi de parfaite avant la fin est sujet à doute.
11°) On ne doit pas écouter tout savant qui se dit excellent; il ignore qu'il ignore, alors il invente. Il s'adonne à ce qu'il aime et rejette ce qui ne convient pas à l'objet de son amour.Parmi les plus grandes désobéissances à Dieu est l'ignorance de l'ignorance. Ces 11 citations sont tirées du livre d'Al-Ghazali:" Les piliers du musulman sincÚre", Avril, 2000.

Réponse d'Ali Ouidani : A lire et à méditer !
 
le 28/09/2013 à 08:54

Bonjour monsieur Ouidani;
Commençons par le Hadit:" O gens! A chaque chose, une monture. La monture de l'homme est sa raison. Celui d'entre vous qui a la raison la meilleure est celui qui connait le mieux la preuve". Notre monture, la raison, activité de notre esprit, nous transporte, d'un jugement à un autre, pour aboutir à une conclusion. Les sauts de la monture sont ordonnés et logiques, sinon elle trébuche et tombe. Poursuivons par le verset: "Si vous répudiez une femme et qu'elle ait rempli son délai, n'élevez pas de difficultés contre son mariage avec un nouveau mari, s'ils se sont mis d'accord selon les convenances". Le délai est explicité dans un autre verset: Durée de trois menstruations. C'est le délai de viduité . Continuons à raisonner: nous savons que tous les notaires du Maroc ont une idée trÚs précise de ce délai, mais il a fallu , pour certains, l'arrivée d'un Biologiste pour nous expliquer ce secret que nos notaires savaient depuis des siÚcles .Ce secret découvert par ce biologiste fait de nous des ignorants: on lit le Coran sans le comprendre? Mais n'est-il pas écrit sur le site que :" L'un de nous a lu Le coran qu'il y a découvert toutes les vérités de l'univers." Là, la monture raison trébuche est tombe, il y a un défaut dans le raisonnement. Le biologiste n'existe pas, il est crée pour des raisons de propagande .Comme les convertisseurs , les abeilles mystérieuses...Etc. L'Islam a-t -il besoin de cela?
 
le 25/09/2013 à 22:42

Si Ali Bonsoir,
C’est mythologique ce que vous dites et fictif ce que vous faites. C’est Ă  vous que l’adage dit : Vous avalez des poteaux et des feuillages trouvent des difficultĂ©s Ă  traverser vos gorges. Dans l’unes des guĂ©rillas au temps du prophĂšte (SAW), un musulman a failli tuer un mĂ©crĂ©ant prononçant la chahada, si ce n’est pas l’intervention du messager d’Allah. Pourquoi veux-tu tuer ton frĂšre musulman ? demanda le prophĂšte. Le musulman rĂ©plique : Ce n’est pas vrai sa conversion. Il l’a prononcĂ© uniquement pour Ă©chapper Ă  la mort entre mes mains. Tu Ă©tais avant comme il Ă©tait actuellement, ce qui veut en prononçant la chahada, personne ne t’a jamais soupçonnĂ© et dire que tu as fais ça et ça pour ceci ou cela. LĂąches ton frĂšre et demande pardon Ă  Allah. Le musulman demanda pardon Ă  Allah et embrassa fort son frĂšre.
Alors, il n’y a pas de conversion blanche et conversion noire que dans les tĂȘtes des non convertis. En prononçant la chahada, seul, Allah est habilitĂ© Ă  connaitre la puretĂ© de la chahada d’un converti de son mensonge.

Réponse d'Ali Ouidani : Pas des poteaux SSI LahsÚne mais des branches avec leur feuillage comme un éléphant !
Je me suis toujours abstenu Ă  juger un homme en ce qui concerne sa foi mais je ne me tais pas lorsque j'ai un doute sur un hadith qu'on attribue au ProphĂšte.
 
le 24/09/2013 à 17:27

Bonjour monsieur Ouidani;
Les convertis? le biologiste juif qui explique son passage d'une croyance Ă  une autre uniquement par la puretĂ© de la femme est un psychopathe, un dĂ©pravĂ© sexuel, un homme qui Ă  force d'ĂȘtre jaloux Ă  perdu son Ă©quilibre mental. La puretĂ© de la femme est une vue de l'esprit, un fantasme des hommes malades. Se convertir Ă  l'Islam parce que c'est la religion de la tolĂ©rance, du bel-agir, de la concorde, de la bonne rĂ©partition des richesses, d'une bonne Ă©ducation, du respect de l'autre, du respect des autres religions...etc. Oui! Se convertir pour cause d'empreinte de l'homme sur la femme m'a donnĂ© la nausĂ©e; et bien sĂ»r, notre homme lui, parce qu'il un morceau de viande entre les jambes, il est Ă©ternellement pur? Cela me rappel la conversion de Roger Garaudy: Ancien membre du parti communiste Français, Stalinien des pieds Ă  la tĂȘte, ayant cautionnĂ© les goulags et l'extermination des opposants au rĂ©gime soviĂ©tique...etc. La fin des rĂ©gimes communistes a mis fin Ă  la popularitĂ© et au leadership des cadres communistes. Roger Garaudy n'intĂ©ressait plus grand monde. Pour retrouver les tribunes, les honneurs et les avantages qui vont avec, ce qui lui manquait le plus, il dĂ©cida se convertir Ă  l'islam. L'Egypte lui organisa un mariage avec une femme, une circoncision, il fut cĂ©lĂ©brĂ© comme un savant qui aurait (conditionnel) dĂ©couvert le secret de l'islam. En fait, il a utilisĂ© l'islam pour exister. Il y'a conversion et conversion? MĂ©fi

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : A croire Robert Ghiliom la purification nous vient du bas-ventre ! lol
 
le 23/09/2013 à 23:24

Si Ali Bonjour,
MalgrĂ© que nous, les musulmans, nous dĂ©guerpissons l’islam, beaucoup des non musulmans rentrent, quotidiennement, dans l’islam et par tas. Un grand, savant, juif en gĂ©nĂ©tique Robert Ghiliom est converti Ă  l’islam. Comment ?
Il a trouvĂ© dans le coran, que nous lisons chaque jour, sans le comprendre, que trois mois de repos Al 3idda donnĂ©es Ă  une femme divorcĂ©e est suffisante pour effacer les empreintes que laisse l’homme sur une femme, lors d’un rapport sexuel. A chaque mois, qui passe sans rapport, 30% de l’empreinte s’efface, pour qu’aprĂšs trois mois, sans contact, l’empreinte s’effacera complĂštement.
Dans son expĂ©rience sur des femmes africaines, musulmanes et mariĂ©es, en AmĂ©rique, le rĂ©sultat a donnĂ©, aprĂšs analyse, que ses femmes ne contiennent que les empreintes de leurs maris. Par contre, chez les femmes amĂ©ricaines libres, il a pu trouver beaucoup d’empreintes diffĂ©rentes. Ce qui prouve, qu’elles ont des rapports avec plus d’un homme.
En allant plus loin dans ses expĂ©riences et exactement en subissant les mĂȘmes analyses sur sa femme, il a pu trouver trois empreintes diffĂ©rentes. Ce qui le met dans la certitude absolue que sa femme le trompe. Il va de mĂȘme dans le sens de ses expĂ©riences, que parmi ses trois enfants, seul « un » est son propre enfant, pour conclure que l’islam est la seule religion qui assure la puretĂ© de la femme et a prononcĂ© la chahada.
PS: mon écrit sur le corbeau de Goulmima n'est pas publié. Pourquoi?

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : A SSI LMOUFTY il faut comparer les choses comparables !
Robert Ghiliom ne sait-il pas faire la distinction entre une femme mariée et une femme libre quelque soit sa religion?
Il aurait trouvĂ© la mĂȘme chose chez les femmes libres musulmanes !
 
le 22/09/2013 à 18:21

Goulmima y en a pas deux.
Mis Ă  jour : il y a plus d’un an · Lieu : Goulmima
Aux fans et aux futurs visiteurs de cette page, juste un clic suffirait pour vous permettre de signer avec nous une pétition militante et engagée pour la sauvegarde de la palmeraie de goulmima. Un acte citoyen inspiré de la pensée de Ghandi rappelée ci-contre.
...
En relançant cet appel Ă  l'occasion de la RentrĂ©e Scolaire, car la rentrĂ©e politique, je n'y crois pas vraiment. Je disais une relance d'un SOS pour que cette rĂ©gion puisse bĂ©nĂ©ficier d'une quelconque bĂ©nĂ©diction, Ă  mĂȘme de la faire sortir de sa lĂ©thargie qui a on ne peux plus dire, que trop durĂ©. Toutes les rĂ©gions du Royaume ont connu une certaine dynamique de dĂ©veloppement, sauf la bas au delĂ  du tunnel de Zaabel. Seul un barrage sur le Ziz durant plus de 40 ans d'indĂ©pendance. Le GhĂ©ris plus gĂ©nĂ©reux en crues et dominant des plaines Ă  perte de vue, est restĂ© orphelin, mĂȘme les siens semblent lui avoir tournĂ© le dos. FrustrĂ© par l'inĂ©galitĂ© des chances, alors qu'ailleurs on projette la construction de Clubs Équestres, des plates formes Haliopolis, Agropolis, Technopolis et la bas, il n'y a que polypolis depuis 73.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : SSI Lahcen, ta derniĂšre phrase rĂ©pond Ă  ta question. Si Goulmima est oubliĂ©e par ses fils, ses enfants qu'elle a vu naitre et grandir et Ă  qui elle a tout donnĂ©, devrons nous en vouloir Ă  ceux qui souvent ne savent pas sa localisation sur une carte mais qui n'oublient pas de dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts de leurs villes ??
 
le 22/09/2013 à 10:01

Cher Ali, nous nous sommes rencontrĂ©s Ă  Goulmima en 2012 et je me permets de faire un commentaire Ă  propos de votre chronique sur l'immigration. En France, il y a quelques annĂ©es, il y avait un centre prĂšs de Calais oĂč les immigrĂ©s clandestins qui voulaient rejoindre l'Angleterre pouvaient rĂ©sider en attendant de pouvoir traverser la Manche. Ce "confort" relatif a eu un effet pervers, le nombre de clandestins a augmentĂ© d'une maniĂšre exponentielle et les passeurs ont fait fortune. Les clandestins, eux, n'ont pas eu plus de succĂšs pour entrer en Grande-Bretagne. C'est la France qui a Ă©tĂ© contrainte de gĂ©rer la situation. Pour limiter le problĂšme, il a fallu fermer les centres d'hĂ©bergement du Pas-de-Calais et Ă©loigner les immigrĂ©s clandestins des frontiĂšres, pour tous ceux qu'il n'a pas Ă©tĂ© possible de renvoyer dans leur pays. L'Europe, telle qu'elle est aujourd'hui, ne peut pas intĂ©grer les immigrĂ©s clandestins. Il n'y a pas assez de travail, et le racisme devient trĂšs fort dans les pays de l'Europe de l'Ouest.
Amicalement. J-L P

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Ce qui me choque et que je trouve anormal, c'est le fait que les autoritĂ©s ou plutĂŽt les gendarmes et les auxiliaires empĂȘchent ces clandestins de traverser la frontiĂšre espagnole
Je comprends qu'on les empĂȘche de traverser illĂ©galement nos frontiĂšres, je comprends aussi qu'on renvoie ceux qui sont arrĂȘtĂ©s en villes mais je ne comprends pas que les forces marocaines les empĂȘchent de franchir les barriĂšres des frontiĂšres. C'est aux espagnoles de bien garder leurs frontiĂšres.
 
le 20/09/2013 à 16:58

1) RapportĂ© par Mouslim ( chaĂźne de sanade) le messager de Dieu a dit:" Un homme a jurĂ© que Dieu ne pardonnera jamais Ă  un tel. Dieu interrogea : Qui prĂ©tend que Je ne pardonnerai Ă  un te? Dieu ajouta: J'ai pardonnĂ© Ă  un tel, et rendu tes paroles vaines et fait Ă©chouer tes efforts". 2) Ce hadit a Ă©tĂ© dit dans un contexte que met en Ă©vidence cette anecdote rapportĂ©e par Abou Daoud: "Abou Hourayrara a dit: j'ai entendu le messager de Dieu dire: il y avait parmi les Banou IsraĂ«l deux hommes qui ont fraternisĂ©. L'un n'arrĂȘtais pas de pĂ©cher, tandis que l'autre montrait une assiduitĂ© dans l'adoration et la vĂ©nĂ©ration de Dieu. Chaque fois que le pieux rencontrait le contrevenant il lui demandait de cesser ses fautes. Et l'autre de rĂ©pondre: Laisse-moi et mon Dieu !Es-tu envoyĂ© pour me surveiller? ExcĂ©der, le dĂ©vot lui rĂ©pondit: Je jure par Dieu que Dieu ne te pardonnera jamais et que tu n'entreras jamais au Paradis! A la mort, ils retrouvĂšrent devant Dieu. Et Dieu demanda au religieux: Etais-tu connaisseur de mes secrets ? Connaissais -tu mes pouvoirs, mes volontĂ©s et mes capacitĂ©s? Alors Dieu dit au pĂ©cheur va, par ma clĂ©mence et ma misĂ©ricorde, prendre place au Paradis. S'adressant au religieux, Dieu dit: Conduisez le au feu! 3) L'homme doit envisager avec optimisme sa rencontre avec la puissance Divine, large est sa misĂ©ricorde. Personne ne connait exactement la volontĂ© Divine, ni ce qui provoque la colĂšre Divine. Dieu est le seul contrĂŽleur, l'unique ce

Réponse d'Ali Ouidani : Raison pour laquelle, toute qualification d'un homme par un homme est relative §
seul Dieu connait nos intentions. et nous savons que nos intentions valent bien plus que nos actions
 
le 19/09/2013 à 19:06

Je regrette amerement de me montreŕ trĂšs singuliĂšrement ces derniers jours.J'en hĂ©las contraint.Le corbeau de Goulmima planera sans rĂ©pit sur le Ferkla jusqu.a extermination de son scorpion.J'ai toujours fait des vers suivants ma devise:
ماء الحياة بذلة كجهنم. وجهنم بالعز أطيب منزل
Merci pour votre comprehension
 
le 19/09/2013 à 17:51

Si Ali Bonjour,
Le hadith de notre ami ADDI de Kenitra est vrai et authentique. Je relate en entier le hadith : Nous relevons dans les plupart des exĂ©gĂšses du Coran et dans les recueils de hadiths qu’Abderrahmane ibn Abi Layla rencontra Ibn Arjata et lui dit :
Je vais t’offrir un cadeau que j’ai appris de la bouche de l’EnvoyĂ© de Dieu SAW D’accord ! Offre-le-moi, lui rĂ©pondais-je. Et il continue : lorsque le verset stipulant : « Dieu et Ses anges prient sur le ProphĂšte » a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ© nous avons demandĂ© Ă  l’EnvoyĂ© d’Allah (SAW): Nous savons comment nous devons t’adresser les salutations mais comment allons-nous prier sur toi ? Il rĂ©pondit ; dites : Ô Allah ! Prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed comme Tu as priĂ© sur Ibrahim et la famille d’Ibrahim. BĂ©nis Mohammed et la famille de Mohammed comme Tu as bĂ©ni Ibrahim et la famille d’Ibrahim parmi les mondes. Tu es Digne d’éloges, Le Glorieux SuprĂȘme.
 
le 19/09/2013 à 06:45

Meilleures salultations Ă  toutes et Ă  tous
ReconnaĂźtre son erreur,s'en repentir et se rattraper est une vertu (كل بني ادم خطاءون وخير الخطاءين التوابون) Mon tir a bien atteint sa cible.Je ne peux donc que m'en rĂ©jouir.PUISSE LE TOUT PUISSANT accorder Ă  nous tous son opulente misĂ©ricorde AAMINE.
 
le 18/09/2013 à 13:22

ً ً أخواني القراء السلام عليكم
مرة أخرى لم يرد مقالي الأخير كاملا ركن بريد القراء واليكم تتمتك
ذكرنا صاحبنا جزاه الله خيرا بآيات حكيمة من سورة الحجرات ولا شك ان الكل يفهم منها درسا ربانيا لتوجيه سلوك وأخلاق الناس في المعاملات وترسيخ العلا
 
le 17/09/2013 à 22:13

Si Ali Bonsoir,
Si notre ami Si Hssaine BERRI a utilisĂ© le pronom indĂ©fini, c'est parce qu'il ne voulait pas avoir des escarmouches avec quiconque. Mais la personne visĂ©e se reconnaĂźtra d'elle mĂȘme et essayera de se corriger, car, dans les profondeurs de ses tĂ©nĂšbres, il s’agit d’une personne lignĂ©e, mais, sans se rendre compte, il joue avec du feu. Allah « ihdih ». Que Dieu le livre au chemin rectiligne. Amine.
 
le 17/09/2013 à 17:05

pioché pour vous à toutes fins jugées utiles:
شرح أحاديث عمدة الأحكام
الحديث الـ 124 في الصلاة الإبراهيمية بعد التشهد
عبد الرحمن بن عبد الله السحيم

ح 124
عَنْ عَبْدِ الرَّحْمَنِ بْنِ أَبِي لَيْلَى قَالَ : لَقِيَنِي كَعْبُ بْنُ عُجْرَةَ فَقَالَ : أَلا أُهْدِي لَكَ هَدِيَّةً ؟ إنَّ النَّبِيَّ صل&

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Que dit notre Moufty ?
 
le 16/09/2013 à 23:09

أخواني القراء السلام عليكم
من عاداني وأخلاقياتي إلا أتدخل في صفحات موقعنا الذي أعد مبدئيا للتواصل والتعارف وتبادل الأفكار مع احترام اختلاف الرأي إلا انه من المتدخلين من يحلو له ان يعكر صفاء العلاقات بأقوال تغضب الرب والعباد واليه خصوصا أوجه خطابي ال

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : ربي اغفر لي أن أخطأت، فانت تعلم ما في قلبي و تعلم ما أخفيه و ما أعلنه
 
le 16/09/2013 à 09:19

Salut tout le monde.
Quand Ssi Lahcen nous parle des appels à la priÚre et du minaret des mosqués, je me demande lequel est musulman: Tamalout (dont la mosqué n'a pas de minaret) ou Strasbourg et Paris (pour ne citer que ces deux). Alors, notre bonhomme qui est à Oslo et qui voudrait se cùler sur un pays, choisira t'il le Maroc ou la France?

Réponse d'Ali Ouidani : Il choisira sans hésiter Izilf !
 
le 14/09/2013 à 15:40

Si Ali Bonjour,
Si j'avais lu ta chronique,auparavant, j'aurais tuĂ© deux oiseaux d'une seule pierre. Dans ta derniĂšre chronique, je ne vais pas me mĂȘler Ă  la politique, tant que je n'excelle pas dedans et en mĂȘme temps, parler de ce qu'il faut faire ou ne pas faire en Syrie, tant que existent ceux brillent dans ce domaine, je me contente, uniquement, de te rĂ©pondre dans mon domaine, dont tu as touchĂ© son image de marque.
Si Ali, l'aiguilleur du ciel n'a pas le droit de fermer son Ă©cran radar une fois l'avion dĂ©collĂ©, comme venu dans ta chronique. Cette personne est lĂ  pour assurer l’acheminement de l'avion de son dĂ©collage jusqu'Ă  son atterrissage. Il n'a pas droit Ă  l'erreur, car son erreur est fatale et met la vie des voyageurs en danger. Alors, l'avion est sous l’Ɠil vigilante de cet aiguilleur du ciel Ă  tout moment.
Pour ne pas dire encore plus, ta comparaison, cette fois-ci, n'est pas Ă  sa place. Si ceci est vrai, tu n verras jamais "ORLANDO" en Floride. n'est-ce pas?

Réponse d'Ali Ouidani : Orlando, je ne l'ai pas encore visité.
Mais je suis content que ma métaphore t'est rappelé un domaine dans lequel tu excelles.
Entre nous je ne sais pas si Moha, Said et Sekou de Marrakech vont accepter de prendre un avion qui sera aiguillé par un Moufty Barbu ?
 
le 22/08/2013 à 22:52

Les religions et la modernitĂ© l « "Si un chrĂ©tien voit un conflit entre le dogme et sa conscience, il doit suivre sa conscience et non le dogme » Cette Fatwa est de Saint-Thomas d’Aquin (1225-1274). Qui est-il ? Saint Thomas d’Aquin est considĂ©rĂ© comme l’un des principaux maitres de la philosophie scolastique de la thĂ©ologie catholique. InfluencĂ© par la pensĂ©e de ses ainĂ©s Ibn Rushd (Le musulman) et Maimonide (Le juif), tous les deux de Cordoue en Andalousie musulmane, St Thomas d’Aquin a bĂąti son Ɠuvre sur un essai de synthĂšse de la raison et de la foi oĂč il concilie la pensĂ©e chrĂ©tienne et la philosophie d’Aristote. Il qualifie la philosophie de servante de la thĂ©ologie. Son Ă©cole le thomisme et le nĂ©o-thomisme est dĂ©veloppĂ© Ă  partir du XIX siĂšcle pour rĂ©pondre aux objections posĂ©es au christianisme catholique par la modernitĂ©. N’est-il pas temps pour les musulmans d'aborder avec courage et clairvoyance les conservatismes et les conflits entre l’Islam et la modernitĂ©?
 
le 21/08/2013 à 22:08

Si Ali Bonjour
Que va dire un commercant a qui on a donne un gain 27 fois le prix de sa marchandise? Il ne sera que tellement ravi et a l'extase. je donne ma main a couper si la majorite de ceux qui vivent dans les pays mecreants accomplissent toutes les cinq prieres a la mosque en"jamaa". Toutefois, une minorite chanceuse des retraites, ont ce privilege d y assister a toutes les prieres dans des
mosques, avec crainte a toute fois de se heurter a un mal, qui les guette tout le temps.
Biensur la foi est dans le coeur, mais, ce coeur,s'il.ne se deguise pas le plus souvent,devient sale ett rouille. Alors, le deguisement des coeurs se fait. par les rencontres quotidiennes des fideles, dans des assemblees de"Dikr".
Notre presence en Europe ou en Amerique ou dans un coin de monde au milieu des mecreants, sans raison valable est risquee de faire tombe la personne dans le tort comme a fait le canari la bible a la main.
Pensez a vos fautes ici bas, avant que vous soyez a le dela, la ou personne n'est en mesure de vous aider.

Réponse d'Ali Ouidani : Tu parles souvent de pays de mécréants.
Si je ne me trompe pas, mécréant veut dire quelqu'un qui n'a pas de foi!
Connais-tu un pays ou les habitants sont sans foi ?
 
le 21/08/2013 à 11:59

DRÔLES DE PERROQUETS
Une religieuse rend visite au cure:
Mon pÚre,au cloßtre nous avons un probleme avec nos deux perroquets,ce sont des femelles qui ne cessent de répéter cette abominable phrase:"nous sommes des filles de joie." Voulez-vous vous amusez?
C'est affreux s'excalme le prĂȘtre,mais j'ai la solution.Apportez-moi vos vilains oiseaux.Je les m ettrai avec les miens qui sont des mĂąles et auxquels j'ai appris Ă  prier et Ă  lire la bible.Ainsi les vĂŽtres apprendront Ă  louer et adorer DIEU
Le lendemain les quatre oiseaux sont mis dans la mĂȘme cage.et les femelles engagent la conversation:Nous sommes des prostituĂ©es.Voulez-vous vous amusez?
Et L'un des perroquets mĂąles dit Ă  l'autre:Tu peux ranger ta bible mon vieux,nos priĂšres sont enfin exaucees.
Et moi je dis Ă  qui veut l'entendre:Ce n'est pas seulement en terre d'Islam qu'on est de bons musulmans.Que chacun consolide sa foi envers DIEU est l'essence de la croyance.

Réponse d'Ali Ouidani : En cette période de mariages au bled, je ne sais pas si notre Moufty va arranger son Coran. Pour nous faire de ses izlane ? Un ami m'a dit qu'est un spécialiste de Tazahkakiyte
 
le 21/08/2013 à 09:39

Ssi lhaj boonjour. Permettez moi de souhaiter un bon séjour a OSLO a M Fadlaoui et le remercier pour ses messages lies a notre trs chere religion. Que le tout puissant Allah le récompense avec des tas de Hassanats. Concernant Sala IBRAHIMIA .Quand on avait demande a notre Prophete SSA ce qu il faut dire il n avait pas mentionne Sidna Mohamed Ni Sidna Ibrahim a mon avis c est par modestie. Car quand on nous demande notre nom on dit pas Monsieur Flan . vu le respect que nous vedons a ces prophete noous devons dire nous Sidna Mohammed et Sidna Ibrahim mais d'essayer de les imiter quant a nos actions !!! travail et relations AL mou3amalats Merci encoore a voous Ssi Ali pour ce site et merci Bcp a Monsieur Fadlaui et a ceux qui cherchent du bien pour notre region
Moha OU Ali Kenitra

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Ravi de te lire Ă  nouveau
 
le 19/08/2013 à 14:33

Si Ali Bonjour,
Il est bien dit que, pour un vrai musulman, il lui est difficile de vivre en harmonie avec soi mĂȘme, tant que la pratique de ses recommandations spirituelles n’est pas commode d’une façon rĂ©guliĂšre et sans crainte et inquiĂ©tude.
C’est pour cela, comme avait dit Cheikh al Othaimine : Que voyager dans un pays de mĂ©crĂ©ants, est soumis aux trois verdicts : 1) Que la personne ait du savoir pour ĂȘtre en mesure de repousser les doutes et les ambiguĂŻtĂ©s. 2) Il faut que la personne ait un rĂ©el besoin d’y aller. 3) Que la personne soit religieuse pour pouvoir repousser les dĂ©sirs. Si la personne n est pas en mesure de les suivre, son voyage est sous les doutes enormes, par ce, si on abondonnes des choses qui deplairent Ă„ Allah, Allah va nous donner plus qu on a abondonne.
Alors, voyager dans un pays de mécréance, pour le plaisir de voyager a beaucoup de chose à dire là dedans. Toutefois, voyager pour le commerce ou les études ou les soins, tout en tenant compte des trois verdicts cités ci-dessus, est tolérable.
Pour conclure, malgrĂ© que le luxe vĂ©cu Ă  Oslo, rien ne vaut notre pays, rien que pour la libertĂ© que je sente au moment de l’accomplissement de mes priĂšres. Oslo.

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : Ce qu'a dit ce Cheikh Al Outhaimine ne vaut pas un oignon ''our iswi tazalimte'' ce n'est parce qu'il porte une barbe qu'on doit prendre ses connerie pour de l'argent liquide.
Mon ''Abared'' (bouc) qui porte la mĂȘme barbe que lui n'a jamais dĂ©clarĂ© pareilles sottises
 
le 17/08/2013 à 14:37

Je vous invite Ă  lire mon conte: "Tachichawte N'Wourgh" dans la rubrique "Tissoufra" du site.
Bonne lecture Ă  vous tous
 
le 17/08/2013 à 06:04

Si Ali Bonjour,
Effectivement, il est inconcevable de jeûner, uniquement, six jours de Chouwal, alors que vous n'avez pas, du tout, accompli le jeûne de ramadan. On parle, ici, des gens, de bonne foi, qui ont bien achevé leur ramadan avec abnégation et offrande.
Il est Ă©vident que lorsque on parle de six jours de Chouwal, c’est juste aprĂšs l’achĂšvement du ramadan. Quel est donc, l’intĂ©rĂȘt de jeĂ»ner ses six jours, alors que ramadan est ignorĂ© ?
Si on court derriĂšre la rĂ©compense d’Allah, on doit, d’abord, accomplir l’obligation (Al Fard) puis l’optionnel (la sunnah). Alors, automatiquement, jeĂ»ner six jours de Chouwal est en fonction avec le jeĂ»ne de ramadan.
 
le 17/08/2013 à 00:40

تتمة المقال
من صام رمضان واتبعه بستة أيام من شوال كاأنما صام الدهر كله وذالك.تأكيدا لقوله صلى الله عليه وسلم:"الحسنة بعشر أمثالها.وتصديقا له فان صيام رمضان له اجر ٣٠٠ يوم وصيام ٦ أيام شوال له اجر ٦٠ يوم والمجموع هو ٣٦٠ يوم أي مدة الدهر. والله اعلم
 
le 16/08/2013 à 15:45

Si Ali Bonjour,
La priĂšre sur le ProphĂšte (saw) aprĂšs l'attestation de foi « Athachahoude » se rĂ©cite ainsi : « "Ô Seigneur ! Prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed comme Tu as priĂ© sur IbrĂąhĂźm (Abraham) et sur la famille de IbrĂąhĂźm, Tu es certes digne de louange et de glorification. Ô Seigneur ! BĂ©nis Mohammed et la famille de Mohammed comme Tu as bĂ©ni IbrĂąhĂźm et la famille d'IbrĂąhĂźm, Tu es certes digne de louange et de glorification."
Toutefois, si on lui ajoute le mot « Sayidina », ce n’est rien, s’il s’agit de bonne foi et amour du prophĂšte (SAW). Mais le prophĂšte l’a rĂ©citĂ© sans « sayadina » on doit obĂ©ir au prophĂšte. Allah, lui seul sait.
 
le 16/08/2013 à 15:17

السلام عليكم ورحمة الله تعالى و بركاته
أعتذر على عدم أدراج النص الكامل لمقالي على الموقع لأسباب ما وحرصا مني على تبليغ مضمونه،أعيد كتابته مرة أخرى.
حسب ما علمته في شأن الدين ايس صيام ستة أيام من شوال وحده يعادل صيام الدهر كله أنما اصل الحديث هو :"من صام رمضا&
 
le 16/08/2013 à 04:32

السلام عليكم ورحمة الله تعالى و بركاته
عيد مبارك سعيد و تقبل الله منا ومنكم الصيام والقيام وصالح الأعمال.
فحسب ما علمت في شان الدين فان صوم ستة أيام من شوال لا يعادل وحده صيام الدهر.انما اصل الحديث هو "من صام رمضان واتبعه بستة أيام من شوال فكأ 

RĂ©ponse d'Ali Ouidani : La suite du hadhite SSI Lhaj Hsaine ?
   
Messages : 101 à 150
Page : 3
Nombre de messages : 434